APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

Zézette ou Véronique B.


© - 2016 - Zézette ou Véronique B.

bloggif_56d19c482ac3c.gif

 

Un jour, tu comprendras

Que tout ce que j’écris, je le fais également pour toi.

Un gros électro choc de ce que tu ne perçois pas.

Comme un reflet de toi retranscrit au travers d’un moi.

 

 

Et qu’importe si, en l’état, tu ne me crois pas

Si même colère réaction est ton premier choix,

Je n’ai jamais été dépendante de toi.

Pour l’unique raison que je suis née libre de droit.

 

 

Arrivera alors un jour où cependant tu percuteras

Que les actions sont liées au petit enfant blessé, resté en soi.

Mais pour voir tout ce qu’un autre est capable d’encaisser de toi

Et éponger la souffrance qui alimente cette croix,

Il est nécessaire, parfois, de provoquer l’autre en son « Moi ».

 

 

L’abandon maternel est un mal insidieux qui ne construit pas.

Je ne le sais que trop puisqu’il a nourri mes premiers pas.

Ne pas reconnaître devant soi le miroir de son moi

Est matériellement triste car la richesse est pourtant là.

Celle de savoir exactement ce qui ne va pas.

Deux moitiés, deux âmes brisées, liées en un Toi et Moi,

Immaturité affective dépendante d’un repli en soi

Barrières inconscientes d’un "je n’accepte pas".

 

 

Ce pourquoi où que tu sois, tout auprès de toi,

Mon amour silencieux sera toujours là,

Indépendamment de tous ces faux pas.

Et, indépendamment de cette pause sans choix.

L’abandon est juste un mot qu’il ne connaît pas.

 

 

La distance entre deux esprits ne se mesure pas

Et n’enlève jamais le lien qui pour lui restera.

Pour l’unique raison est que jamais, il ne jugera.

Encore faut-il être en capacité de comprendre cela.

 

 

"Zézette ou Véronique B.

La petite fille abandonnée

née un 5 septembre à 17h40

dont on ne voulait pas

et assumé pleinement par choix" dit le cœur

 

 

 © - 2016 - VP - On ne joue pas avec les sentiments

Tous droits réservés

 

Coeur-48.png Réflexion - COPYRIGHT Coeur-48.png

 

 


 


27/02/2016
0 Poster un commentaire