APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

Relation Kleenex ou l’art de compenser une rupture, un dépit amoureux


Relation Kleenex ou l’art de compenser une rupture, un dépit amoureux

d1dc3add.gif

 

Une rupture amoureuse, subie ou non, a son chapelet de sentiments

transposés en chagrin, en tristesse mais aussi

en coup dur sur la fameuse confiance en soi.

 

Ce pourquoi, la variante transitoire sera différente selon les personnes.

 

Ainsi, certaines vont fuir ce qu’elles ressentent en se jetant

à corps perdu et se grisant dans des activités diverses.

 

D’autres sombreront dans l’achat compulsif ou pire des addictions

comme l’alcool, la boulimie pour tenter d’oublier leur douleur.

 

D’autres chercheront à multiplier les aventures,

friandes de sensations nouvelles,

mais totalement dépourvues d’attache réelle.

Juste dans le seul but de se rassurer.

 

D’autres se sentiront tellement larguées, déprimées,

qu’elles auront tendance à vouloir s’engager très rapidement,

par égo-réconfort, dans une nouvelle relation tant leur image est entamée.

Une tendance caractéristique aux hommes (80%),

les femmes demeurent plus longtemps seules (en pourcentage 20%).

Le choix d'être mal accompagné que seul, pour se « conforter »

dans une pseudo relation.

 

Que penser alors de cette relation éclair de transition ?

 

N’est elle pas plutôt le triste reflet d’une relation kleenex

qui permet de moucher sa peine ?

 

Mais surtout qui sert de Kleenex à qui ?

 

C’est vrai, amorcer une nouvelle relation avec une personne, séparée

depuis peu, fait plutôt penser qu’elles se trouvent toutes deux

des points communs en se rejoignant dans leur chagrin.

Elles se comprennent dans la solitude, dans la déception

et leur besoin réciproque de réconfort.

 

Bien évidemment, seul le temps apportera la réponse.

Mais dans un tout premier temps, il est malheureusement fort à parier

qu’il s’agit bien là d’une relation kleenex.

 

Sauf qu'après les larmes, le réveil peut être dur !

 

Dans une autre situation, la personne débarquée dans cette nouvelle

relation peut également être prête et seule depuis longtemps

mais pour autant, sans tout savoir du passé de l'autre,

 en subir alors les dommages.

 

Une nouvelle relation ainsi lancée sur tant de fragilité affective

déclenche souvent une prise de conscience rapide au détriment de l’un

qui lui ne sert que d’exutoire, voire carrément de fusible,

par moment, tant les émotions peuvent ressortir violentes,

extrêmes et totalement disproportionnées.

Ces comportements prouvent, à eux seuls, que la précédente

relation soldée par une séparation,

n’est pas encore acceptée et encore moins résolue.

 

Ce pourquoi, beaucoup ne réfléchissent pas à l’impact

que peut causer une telle relation

activée dans la foulée de la précédente.

 

Chaque personne a sa façon bien à elle de gérer une séparation

sur fond de vide intérieur, mais elle ne doit jamais

se faire sur mal-être égoïste ni réflexion.

Pourquoi ?

Parce qu’elle n’amène rien de bon.

 

Juste de quoi mettre un pansement sur un pansement

avec réapparition latente d’un sentiment de solitude ou d’angoisse

tout en se faisant l’illusion d’être « deux ».

 

L’autre n’est pas là, non plus, pour être utilisé comme un mouchoir.

Il n’a pas à supporter ce mensonge qui en est bel et bien un.

 

Car la personne qui s’engage vers une autre en établissant

cette nouvelle relation "sait" au fond d'elle,

mais la berce d’illusions

tout en se mentant à elle-même.

 

L’accepterait-elle si on jouait ainsi avec ses sentiments ?

Si elle savait que les dés sont pipés dès le départ ?

Si elle savait que lorsqu’elle est avec la personne,

c’est à une autre qu’elle pense ?

 

La personne n’est donc pas là pour être un soin palliatif

dès qu'un nuage noir surgit dans une relation

ou que la rupture est plus ou moins entamée.

 

C'est ainsi que certaines personnes retournent vers un (ou une ex)

sachant pertinemment que l’autre l’aime toujours,

poussées, par leur propre vide, leur besoin.

Elles leurs imposent ainsi leur souffrance, leur démon intérieur,

 au travers de comportements compliqués,

parfois incompréhensibles qui peuvent

aller d’une extrême à l’autre.

 

Elles occultent, parfois complètement, les besoins de cette personne

qui pourrait, paradoxalement, très bien leur convenir mais

le malheur est qu’elle n’est, bien souvent,

ni aimée ni véritablement désirée.

Elles y cherchent, tout au plus, l’autre à travers elle.

Alors, forcément, ça ne leur suffit pas,

Le petit plus n'y étant pas.

 

Et, elles quitteront cette personne qui n’a rien demandé,

du jour au lendemain, et pourront jusqu’à en être froides et cruelles

osant parfois lui reprocher que ça n’a pas marché à cause d’elle.

 

Sauf, qu’elles ont oublié que la personne

ne leur a jamais fait de mal.

Elle n'est pas la cause de ce qu'elles traversent.

Bien au contraire.

Qu'elle répond même toujours « présente » à l'appel,

par amour, parce que c’est son choix et non un besoin.

 Parce qu’elle ne voulait qu’une seule chose :

 Leur bonheur.

 

Et enfin et surtout, parce que les conséquences

sur l'autre peuvent être, à la longue, dramatiques.

A trop y croire, ou par des allers retours, un passage à l’acte

peut en résulter sous le choc de la dévastation et ainsi causer

un traumatisme réel jusqu’à en perdre le simple goût d’exister.

Mettre OFF la personne qui, à terre, désemparée,

en arrive à ne plus savoir où elle en est,

ni même à savoir simplement comment remonter.

Et cela, dans la seule injustice, d'avoir avec tout son cœur

et son âme inconditionnellement

 Aimer...

 

 

Voilà pourquoi, toute séparation, avant d'entrer

dans une toute nouvelle relation,

demande obligatoirement un deuil,

une acceptation consciente.

Un renoncement.

Un apaisement.

Une honnêteté essentielle de fond.

 

« Aimer » ne doit pas être un besoin mais un choix !

 

Et si une personne est en capacité de se jeter aussi vite dans les bras

d’une autre en prétendant ne plus aimer la personne

dont elle est séparée, soit elle se ment à elle-même,

soit elle a menti sur ses sentiments

de la précédente relation.

 

Bien évidemment, vouloir entamer une relation avec une autre personne

rapidement après une séparation ou en cours, est bien sûr possible

mais elle demande, par transparence, une mise à plat légitime

 quant à la réalité d'ensemble de la situation,

et ce, sans aucun mensonge ni non-dits à la clé.

 

Juste la vérité de ce qui est,

de ce qui s'est réellement passé.

Ainsi, la personne qui est en face,

nouvellement débarquée,

 se sentira à minima respectée,

tout comme chacun le demanderait.

Et en toute connaissance de cause,

curseur dès lors arrêté,

elle aura ainsi tous les choix...

 

  

 

© - 2016 - On ne joue pas avec les sentiments

Tous droits réservés

 

 

Pique-48.png Thématiques Existentielles - L'Amour Pique-48.png

 

 

 

 

 


04/04/2016
0 Poster un commentaire