APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

L'indécision de certains hommes en amour


L’indécision pour certains hommes en Amour

 

1450101_1484982645092525_2072101338082700775_n (2)2.jpg
L’indécision pour certains hommes en Amour…

Avez-vous déjà remarqué l’énergie qu’un homme peut déployer parfois pour séduire une femme (Certains vont même jusqu’à la récidive…) ?
Et sitôt obtenu leur intérêt, leurs faveurs, ou le summum  leur amour, il semble très rapidement dépassé, ne plus quoi savoir en faire, la gérer jusqu’à parfois s’en détourner et ne fait même plus rien pour la garder...
 
Alors, comment peut-il parler d’une attirance forte et paradoxalement avoir peur voire refuser de s’engager dans une relation stable et durable ?

Comme l’explique, sur le sujet, Alexandre CORMONT (Coach et conférencier et
« sachant »), il semblerait que les hommes soient indécis du fait de leur passé sentimental...

Les hommes feraient l’erreur de penser qu’il est simple de tirer un trait sur une ex-relation, leur passé « sentimental » car ceux-ci finissent toujours par ressurgir.

Ainsi, les hommes seraient indécis car ils présentent des « troubles inconscients » à force de nier ce passé. Ils ont peur de « refaire confiance aux sentiments », mais surtout de pouvoir revivre une relation car l’Amour a souvent été pour eux synonyme d’échec.

Mais, plus précisément, de quoi ont-ils peur ?

En réalité, il semblerait qu’ils aient peur de perdre leurs habitudes.
Eh oui, se lancer dans une nouvelle relation serait pour eux le risque de moins voir leurs amis, d’être moins concentrés sur leurs carrières professionnelles ou encore devoir rendre des comptes à leur nouvelle compagne !
S’accrocher à leurs si chères habitudes et refuser de subir une pression de l’autre par peur « de ne pas être la hauteur » ou « décevoir »… Bref tout ce qui viendrait bouleverser leur univers bien établi.

Les hommes réalisent aussi ce qu’on appelle un transfert de relation : Ils ne vivraient pas le moment présent mais se rappelleraient, là aussi, les éléments négatifs du passé !

Concrètement,  ils seraient obnubilés par le négatif qui pourrait s’installer et occulteraient complètement par la même occasion le positif.

En définitive, un transfert de relation consiste à revivre le passé sans prendre en compte que la personne qui se trouve en face d’eux est une femme totalement différente, qui possède ses propres qualités,  et qui pourrait parfaitement leur convenir…

Encore faudrait il qu’il ne fasse pas un pas en avant pour en faire deux ensuite en arrière…

Comment (selon toujours Alexandre CORMONT) faire face à cette indécision ou plutôt calamité amoureuse ?
Il faudrait déjà essayer de leur montrer :
- que nous les comprenons,
- que nous sommes capables de prendre notre temps avant de nous engager dans cette relation,
- que nous ne perdons pas notre naturel souriant,
- et pour finir que nous acceptions qu’il soit différent et qu’il ait besoin de temps.

Donc inutile de vouloir à tout prix se parfaire, c’est peine perdue à leurs yeux…

Les rassurer serait donc la clé et surtout, bien leur faire comprendre que nous ne sommes pas en attente de l’homme parfait… (Nous ne sommes pas naïves à ce point là)...

Mais, pour autant, face à cette jolie démonstration du comment faire,  l’inverse est tout aussi vrai car, nous, aussi, avons également besoin d’être « rassurée et encouragée ».

Alors, en réaction à « cette indécision épidermique »  et mal être personnel, nous imposer, par exemple, et du jour au lendemain, des choix ou « solution » d’une seule voix comme être sciemment mise à l’écart en nous privant par ricochet de ce que à quoi nous tenons le plus (et sans se soucier de l’éventuel traumatisme vécu) est bien à mes yeux la pire des indifférences qu’on puisse nous faire endurer.

Car « être ignorée » équivaut à être abandonnée, larguée de tout bref en trois mots « ne plus exister «  aux yeux de la personne à laquelle on tient tant.

L’addition est ainsi particulièrement salée et même hors de prix car elle nous fait alors subir double peine…

Alors, quand on ne sait pas qui on est et qu’en définitive, on ne sait pas ce qu’on veut, on ne se hasarde pas à jouer avec les sentiments d’une personne qui elle vous aime vraiment et sait ce qu’elle veut...
 
 
 
A lire également ce second article sur le sujet
et mis en ligne le 31.03.2016
(Lien direct)
 
 
c1lte-cliquez_ici_fleche_bas_anime.gif
 
 
 
 
 
 
 
Pique-32.png Thématiques Existentielles - l'Amour Pique-32.png
 




12/12/2014
0 Poster un commentaire