APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

Sois une étoile qui brille


© - 2016 - La libre-pensée : Sois une étoile qui brille

aspbrattcb3049-575-1-400x349_zpsszrvyclf.GIF

 

" J'avais envie de dire

que chacun de nous a son étoile.

Qu'il faut savoir saisir sa chance."

♥ Jean-Claude Brialy ♥

 

 

Que voilà encore une bien belle pensée qui m'inspire

et que je découvre au hasard d'une lecture sur Monsieur Brialy.

 

Jean-Claude Brialy est un acteur, réalisateur,

scénariste et écrivain français.

Il est né en 1933 à Aumale, en Algérie

et mort en 2007 à Monthyon

situé dans le département de la Seine-et-Marne (France).

 

Effectivement, dans la vie,

il y a bien des façons de saisir sa chance.

Encore faut il savoir la reconnaître

ou la saisir au bon moment.

 

Mais plus difficile encore est de s'en convaincre,

voire de s'assumer pleinement en tant qu'individu pour "oser".

 

Tel est le sujet que j'ai choisi d'aborder

pour la libre-pensée qui, je le rappelle,

dans l'écriture est, à elle seule, une liberté.

 

Toujours en option : Avec ou sans musique.

C'est vous qui choisissez.

Elle est paramétrée pour démarrer automatiquement.

Le Player est mis juste ici en tout début de l'article

pour faciliter votre choix de lecture.

 

 

 

 

   

Saisir sa chance,

en dehors des opportunités matérielles,

professionnelles ou privées,

cela peut aussi vouloir simplement dire :

 

Faire entendre sa voix,

Faire valoir sa voie...

 

 Ainsi, je dirai que :

 Savoir dire NON en est une…

 

 

"Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

j'ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle

n'étaient rien d'autre qu'un signal

lorsque je vais à l'encontre de mes convictions.

Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle :

Authenticité."

♥ Charlie Chaplin ♥

 

 

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

 j'ai fait le choix de faire passer en avant ma santé.

 La santé tant sur le plan émotionnel que mental

mais également physique.

 Eh oui !

  

Car aller à l'encontre de son "Moi" génère une véritable frustration

quand ce n'est pas souffrance qui va peu à peu s'installer

et s'ancrer insidieusement en nous.

 

 Sauf, que tôt ou tard, toute cette frustration accumulée,

il va bien falloir la sortir de nous mêmes

d'une manière ou d'une autre.

Mais comment ?

 

Là sera toute la question...

  

La maladie autrement dit "le mal a dit" par exemple

peut en être l'une de ses manifestations.

 

Un signal fort par la traduction d'un mal être conservé,

nourri et surtout non réglé en nous.

  

Savoir dire NON,

sans compromettre la relation avec l'autre,

c'est reconnaître dans ce défi que beaucoup refuse,

le respect mutuel de nos limites.

  

Toute personne a, en elle, la peur.

Une peur du rejet.

 Une peur du jugement.

 Une peur de ne pas être à la hauteur.

 Une peur de ne pas plaire.

  

Mais surtout ,elle a en elle la peur,

"par ce fameux refus de savoir dire NON",

de ne plus être appréciée et aimée en retour !

 

Oser s'affirmer et ne plus s'oublier par peur…

 

Le voilà le vrai problème.

Le fameux lien-retour sur "Soi".

Un défi de tous les jours pour beaucoup.

 

Cette retenue dévorante qui contrôle son expression

peut littéralement faire perdre totalement sa voix

mais aussi et surtout son authenticité,

sa signature.

 

Pourtant, le bonheur, son bonheur en dépend.

  

Oser dire NON,

c'est refuser d'entrer dans un moule.

 Celui de la volonté d'un tiers ou d'un groupe.

 C'est exprimer son "Moi" en pleine lumière.

 C'est exprimer son authenticité, son besoin,

sa différence et construire sa propre voie.

 C'est activer ses valeurs et respecter son cœur.

  

Pour autant, ce n'est pas fermer une porte

ni être égocentrique.

 Ce n'est pas nuire à qui que ce soit.

 C'est être libre au contraire.

 C'est faire valoir son libre-arbitre

et garder le contrôle de soi.

  

C'est oser prendre sa place avec force,

assurance et légitimité que tout individu a pleinement droit.

 

C'est assumer un refus "en toute liberté"

pour ne pas avoir à s'infliger un stress

ou une souffrance présente ou future.

 

Ce doit être au contraire, un juste plaisir qui doit résonner

en harmonie avec nos pensées et notre authenticité.

  

Une liberté qui est synonyme d'ouverture,

de respect envers soi et pour soi.

 

On s'affirme bien plus si on reste en contact

avec ce qui nous tient à cœur, ce qui est prioritaire pour nous.

  

"Qui ne sait dire non de rien ne vient à bout ;

qui ne sait être seul ne peut agir du tout."

♥ Henri-Frédéric Amiel ♥

 

 

Ne pas savoir dire NON et s'oublier,

c'est se mettre en permanence dans l'hésitation, le doute,

le déchirement mais aussi plus dangereusement,

s'exposer à la manipulation.

  

C'est ainsi laisser la porte ouverte aux prises

que certaines personnes, dont certaines toxiques,

peuvent avoir sur nous.

 

C'est aussi nous ouvrir à un comportement passif voire agressif

car nous serons constamment habité et rongé par les frustrations.

  

Ne vivez jamais par procuration.

  

Répondre en priorité aux besoins des autres

nous éloigne de notre propre vie.

  

Vous savez de quoi je parle…

 

Celle d'être constamment la personne gentille, au cœur tendre,

disponible à ne pas compter, qui aide tant que possible

au point d'y laisser tout son temps et

son énergie à son propre détriment.

  

Il est essentiel d'y veiller, de ne pas s'y perdre

pour axer de l'harmonie mais aussi de la bienveillance envers soi.

  

Exprimer pour chacun d'entre nous ses différences,

ses besoins, ses limites est un droit légitime.

 

Celui d'être assertif, d' être écouté.

L'assertivité est la capacité à s'exprimer

et à défendre ses droits sans empiéter sur ceux des autres.

 Et il se vit dans l'empathie et le respect mutuel.

 Il est le maillon indissociable d'une communication authentique, constructive avec l'autre mais aussi avec soi.

  

"Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

j'ai commencé à percevoir l'abus dans le fait

de forcer une situation,ou une personne,

dans le seul but d'obtenir ce que je veux,

sachant très bien que ni la personne

ni moi-même ne sommes prêts,

et que ce n'est pas le moment.

Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle :

Respect."

Charlie Chaplin

 

 

Je vous propose un petit test simple.

 Celui de prendre quelques minutes pour lister

tout ce dont dans votre vie, vous aimeriez là,

à l'instant T, dire NON.

  

Tout ce dont pour des raisons que vous vous imposez,

que vous vous infligez, vous faites ainsi le choix

d'en perdre le sommeil ou le bien être !

 

 

Oser dire NON,

c'est refuser de vous autocensurer,

de vous soumettre.

 Qui triomphe de lui-même possède la force !

  

C'est aussi dire NON à la frustration, la déception,

et de porter des fardeaux.

  

C'est aussi fermer la porte à toutes ses croyances fausses

qui vont ont convaincues, enfant, que dire NON

vous empêcheront d'être aimé !

 

Alors, se dissimuler derrière un masque,

par peur inavouée du conflit ou par peur de réactive,

vis à vis d'un entourage ne vous démarquera jamais.

  

Mais où est donc passé

votre amour-propre dans tout cela ?

 

 

"Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

j'ai commencé à me libérer de tout

ce qui ne m'était pas salutaire :

personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.

Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme.

Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle :

Amour-propre."

♥ Charlie Chaplin ♥

  

 

N'oubliez jamais que vous avez toujours le choix quel qu’il soit.

Celui d'être vous mêmes.

 

Celui là attire au contraire l'attention car il vous démarque.

 Il surprend par son inattendu.

 Une personnalité affirmée déclenche par "sa présence"

la reconnaissance et le respect.

  

Savoir dire NON,

c'est s'autoriser à être nous mêmes

dans les interactions avec les autres.

 C'est savoir briller de nous mêmes telle une étoile.

  

"Quand tu auras désappris à espérer,

je t'apprendrai à vouloir."

♥ Sénèque ♥

 

 

Exercez vous à la pratique du savoir dire NON.

 

Profitez d'être seul chez vous ou au volant

et concentrez vous sur une situation précise.

  

Une situation qui vous travaille et pour laquelle,

tout au fond de vous, vous savez que votre petite voix crie NON…

  

Se forcer à subir n'apporte que stress et souffrance.

 

Apprenez à le dire.

Affirmez vous par la mise en action.

 

"Permettez"

 Vous verrez le ressenti procuré

et le bien que cela vous fera d'avoir "permis".

 

Soyez dans l'action...

 Tout simplement parce qu'à travers cette action,

vous allez envoyer un signal à votre cerveau

pour le déclencher et le faire facilement en situation réelle.

  

Apprenez à vouloir.

 Vous vous rendrez compte à quel point cela devient facile,

à quel point votre corps se détend.

  

"Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

j'ai compris qu'en toutes circonstances,

j'étais à la bonne place, au bon moment.

Et alors, j'ai pu me relaxer.

Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle :

Estime de soi."

♥ Charlie Chaplin ♥

  

 

Prenez soin de vous prioritairement.

 Celui dont vous avez besoin de prendre conscience

pour refuser tout stress et toutes tensions qui vous abîment.

  

Vous aurez plus de temps pour vous,

votre travail et les choses qui sont importantes pour vous.

  

Vivre dans la négativité, le déni et la frustration

en subissant ou acceptant sans rien dire

éteint toute la lumière en vous.

  

Osez la bienveillance

pour pleinement exister à travers un MOI.

  

Un Moi qui irradie sa lumière d'étoile au monde qui l'entoure.

   

"Dire non, c'est faire un pas sur la route du oui."

♥ Robert Sabatier ♥

  

 

Savoir dire NON,

c'est faire le choix de dire OUI à soi même.

  

Tout simplement parce qu'au travers

cette authenticité que vous exprimez,

que vous permettez de par votre identité,

vous allez envoyer à votre MOI,

le plus beau et bienveillant message

qui est celui de l'amour.

  

Celui de l'amour de soi.

 

Celui de votre étoile,

celui de votre chance...

 

artfichier_790150_5402910_201601091038430.gif

 

 

 

© 2016 – VP – On ne joue pas avec les sentiments

Tous droits réservés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




24/09/2016
0 Poster un commentaire