APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

Soyez dans le choix et non le besoin


La Dépendance Affective : Soyez dans le choix et non le besoin

0j.gif

 

Alors aujourd’hui, il me semble utile de revenir

sur la dépendance « affective »

consécutive à nos choix amoureux…

 

Être dépendant sur un plan affectif,

c’est aller tout droit vers de la souffrance.

Eh oui car le besoin irraisonné

dans l’addiction de l’autre est une véritable drogue.

La drogue par définition et ses conséquences

sont nocives sur le long terme.

Autrement dit, on se crée

par shoot son propre enfer.

 

 

D'où le fameux manque.

Mais il est surtout un signal.


Celui de la peur d’être abandonné,

de se retrouver seul, de ne pas y arriver,

surtout si on est incapable d’être heureux

et se sentir bien « seul ».

Bref, c’est ne pas être autonome.

Là, je le rappelle, est le 1er signe

de la dépendance affective.

 

 

Le mesurage du degré de cette dépendance

dépend ainsi de la fréquence du mal être ressenti

lorsqu’on n’est pas avec l’autre

(pas de plaisir à passer du temps avec soi, ennui, jalousie...).

 

Du coup, par peur d’être seul face à soi même,

on cherche à combler un vide…

Il y a donc un réel problème puisqu’il est

souvent fait en dépit du bon sens.

 

 

« La peur d'être abandonné existe essentiellement

parce que le dépendant émotionnel n'est pas amoureux :

il a besoin de l'autre. »

♥ Lucia Etxebarria ♥

 

 

C'est terrible n'est ce pas ?

Et pourtant plus souvent que l'on ne croit...

 

Une personne qui n’est pas dépendante affectivement

ne ressent pas de besoin ni de chercher quelqu’un

pour ne plus être seule dans sa vie de tous les jours.

 

Rappelez-vous :

Ne pas être dépendant (lorsqu’on est loin de l’autre)

vous fera quand même sourire

et vous vous sentirez porter des ailes tout simplement

parce que vous éprouverez un vrai sentiment de confiance,

d'épanouissement et de bonheur dans votre relation…

 

Tout ce que vous entreprendrez alors

dans la journée sera léger telle une plume.

C’est en cela que résident l’épanouissement

et l’équilibre d’une relation saine.

C’est en cela que vous réalisez être sur le bon chemin.

 

Ce qui m’amène donc à vous rappeler que l’important

est de réaliser très vite qu’une dépendance affective

est à l’origine de votre rencontre

et/ou

s’est très vite installée dans une relation

dans laquelle vous vous êtes lancée

(car n’oubliez pas que l’autre peut être dépendant aussi).

 

Le réaliser et l’accepter vous permettront de rectifier

votre trajectoire voire vous en libérer

quitte à devoir rapidement faire un travail sur soi

pour détecter l’origine de cette « dépendance »

qui peut remonter à l’enfance…

En effet, la mémoire est parfois

inconsciemment traumatique.

 

Il ne sert donc à rien en effet de perdurer

dans un tel comportement et reconduire les mêmes schémas

qui ne vous amèneront que douleur, tristesse,

désillusion et les mêmes résultats.

Mais pour cela, il vous faut répondre

au questionnement quant à vos choix !

 

Je voulais ainsi vous faire partager ce texte

 de Holly Riordan que je trouve bien résumé

sur un mauvais choix affectif.

 

Ce texte est :

« Il vaut mieux être seul que dans une presque relation »

 

S’engager dans une relation à sens unique

est porteur là aussi de bien des tourments.

 

Effectivement, il est important d’être en capacité

de réaliser, en toute lucidité, que la relation est déséquilibrée

notamment dans l’attente…

 

Le déni non seulement vous fait perdre du temps précieux

mais vous épuise intérieurement.

Écoutez votre voix intérieure aussi petite soit elle

car des signes, il y en a toujours…

 

Le voici :

 

Il vaut mieux ne pas avoir de message

que lui envoyer un message détaillé, puis de voir qu’il l’a lu,

il y a vingt minutes, et ne pas recevoir de réponse.

 

Il vaut mieux s’asseoir seul à la maison un vendredi soir

en regardant Netflix que passer des heures à s’habiller,

juste pour annuler à la dernière seconde.

 

Il vaut mieux sortir et vous amuser avec vos amis

le week-end que d’attendre pour voir s’il vous envoie

un message avec une invitation pour venir chez lui.

 

Il vaut mieux avoir la liberté de flirter

avec d’autres personnes que rester fidèle à une,

même si la personne a flirté avec d’autres derrière votre dos.

 

Il vaut mieux vous offrir un sommeil réparateur

que vous asseoir toute la nuit, à attendre

que son prochain message arrive.

 


Il vaut mieux ne rêver de personne plutôt que

de poursuivre quelqu’un qui joue,

en surveillant les autres options possibles,

car il ne veut plus s’installer.

 

Il vaut mieux vous toucher avec vos propres mains

que dormir avec quelqu’un qui ne vous utilise

que pour votre corps, même s’il sait

que vous voulez plus de lui.

 

Il vaut mieux vous concentrer sur vos amis et votre travail

plutôt que de passer tout votre temps

à analyser les messages qu’il a envoyés

et les photos qu’il a téléchargées sur Instagram.

 

Il vaut mieux admettre que vous n’avez pas

encore trouvé la bonne personne que vous convaincre

qu’une personne toxique est celle

avec laquelle vous êtes censé être.

 

Il vaut mieux vous donner l’amour dont vous avez besoin

que donner tout votre cœur à quelqu’un

qui ne fera que la moitié du chemin.

 

Il vaut mieux dire que vous êtes célibataire 

que c’est compliqué. 

Il vaut mieux être heureux tout seul

que malheureux avec quelqu’un d’autre.

 

Il vaut mieux être célibataire

qu’être dans une presque relation, car presque ne suffit pas. 

Vous méritez mieux. 

Vous méritez la confiance, la cohérence, l’amour.

 

Vous méritez quelqu’un qui fera des plans avec vous

une semaine à l’avance, car il veut avoir le temps

de nettoyer son appartement et planifier

le rendez-vous parfait pour vous impressionner. 

 

Quelqu’un qui répondra à vos messages rapidement,

même s’il est deux heures du matin

et qu’il doit se lever pour travailler à six heures.

 

Vous méritez quelqu’un qui a envie de s’engager avec vous. 

Quelqu’un qui se consacre à vous et qui n’aura

aucun doute sur sa décision.

 

Vous méritez quelqu’un qui vous fera voir

que vous méritez qu’on vous réponde,

que vous méritez tout son temps et son attention.

 

Vous méritez beaucoup plus qu’une presque relation. 

 

Vous méritez quelqu’un qui dit ce qu’il pense,

qui donne autant qu’il accepte, qui tient toutes ses promesses

et qui ne vous déçoit jamais.

 

♥ Holly Riordan ♥

 

Pour ne pas être dépendant affectivement,

sortez la tête hors de l'eau dans laquelle vous vous noyez.

Soyez toujours dans l’envie et le choix d’être avec l’autre.

Jamais par besoin dépendant.

 

L’autre n’est pas là pour combler vos carences affectives

mais pour vous réaliser pleinement et vous ouvrir

sur ce que vous possédez déjà en vous …

 

artfichier_790150_5402910_201601091038430.gif

© 2018 – On ne joue pas avec les sentiments

Tous droits réservés


04/01/2018
0 Poster un commentaire