APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

Quand on ne se sent plus utile


Quand on ne se sent plus utile © Diane Gagnon

0_8fce2_354dd5fc_L.gif

 

 

Quand on a consacré la majeure partie de sa vie

à s’occuper des autres et que nous nous retrouvons

sans plus personne de qui prendre soin,

nous traversons une période difficile

qui nous remet beaucoup en question.

 

À quoi, à qui sommes-nous utiles maintenant ?

 

Si nous avons été dans le don de soi toute notre vie,

nous avons probablement été une source de réconfort,

de sécurité, de bien-être, d’amitié pour les autres.

 

Mais nous, à quelle source nous sommes nous abreuvé ?

 

Perdre le sens de notre identité parce que nous n’avons plus

de travail ou que nous n’avons plus personne

de qui prendre soin est souvent un choc pour bien des gens.

 

C’est un deuil que nous devons faire sur ce que

nous avons cru être pendant une partie de notre vie.

 

Et pourtant, en nous identifiant dans ce que nous faisions,

plutôt que dans ce que nous sommes,

nous avons construit une partie de notre identité

à l’extérieur de nous-mêmes.

 

Ce sentiment d’inutilité qui nous envahit alors,

de vacuité même parfois, est un cadeau de la vie

pour nous montrer qu’il est plus que temps

de commencer à prendre soin de nous !

 

Nous nous sommes oubliés pendant toutes ces années

à aller vers l’extérieur, il est temps

que nous fassions un autre bout de chemin

en allant vers l’intérieur, en allant à l’intérieur de soi.

 

Reconnaissons-nous la personne que nous sommes devenues ?

 

Où est l’enfant en nous avec ses rêves et ses désirs ?

 

Les avons-nous réalisés ?

 

Les temps d’arrêt dans notre vie,

par perte ou fin d’emploi, par solitude,

par maladie ou volontaires, sont des occasions privilégiées

de faire le point, en soi, de voir où nous sommes rendus

et où nous voulons aller maintenant.

 

Si nous avons consacré une partie de notre vie

aux enfants, au travail, au conjoint, aux parents,

il est essentiel que nous revenions vers nous

pour nous ré apprivoiser, pour nous redéfinir parfois,

pour réapprendre à nous aimer, souvent.

 

Redevenir notre meilleur ami est un merveilleux cadeau

à nous faire, quel que soit notre âge.

 

Ce n’est pas le sentiment d’être utile

qui est le plus important pour notre âme,

c’est la conviction profonde d’être à la bonne place,

au bon moment, en tout temps.

 

 

♥ Diane Gagnon ♥

Auteur, Coach, Conférencière

 

alpha_011.gif  La Ressource Positive  alpha_016.gif


16/04/2017
1 Poster un commentaire