APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

À toi


À toi © Diane Gagnon

f5fb1bdd.gif

 

 

À toi qui as tout donné

et qui as l’impression d’avoir peu reçu.

 

À toi qui as beaucoup aimé

et qui ne se sens pas aimé.

 

À toi qui prends soin des autres

mais qui se retrouves seul

quand tu aurais tant besoin

que les autres prennent soin de toi.

 

À toi qui aimes aider

mais qui n’oses pas accepter l’aide des autres.

 

Sais-tu que tu es l’artisan de ce tout ce que tu vis ?

 

Nous sommes tous responsables de l’équilibre

que nous vivons dans notre vie.

 

Si nous trouvons que les autres

ne nous rendent pas justice,

c’est que nous le permettons.

 

Bien sûr, nous ne le faisons pas volontairement.

Mais nos croyances font en sorte

que nous avons adhéré jeunes à l’illusion

que nous devons faire beaucoup

pour que les autres nous aiment.

 

Et que la plupart du temps

les autres ne nous apprécient pas

à notre juste valeur et ne sont pas présents

quand nous avons besoin d’eux.

 

Cette fausse croyance

que nous entretenons depuis des décennies

est un obstacle majeur à notre bonheur.

 

Tant que nous ne changerons pas

notre manière de penser,

nous vivrons une réalité

qui nous donne raison sur notre situation

de manque de reconnaissance.

 

Le jour où nous nous aimerons suffisamment

pour nous accorder nous-mêmes

ce que nous attendions des autres jusque-là,

nous serons alors libérés de nos attentes,

de nos frustrations,

de la tension dans nos relations

et de nos déceptions à répétition.

 

Notre responsabilité,

à chacun d’entre nous,

c’est de NOUS donner

ce que nous aimerions

tant recevoir des autres.

 

Quand nous y arrivons enfin,

toute notre vie change pour le mieux.

 

Et nous voyons alors tout le temps perdu

à attendre en vain des autres

qu’ils nous donnent

ce que nous avions besoin

de nous donner nous-mêmes !

 

 

♥ Diagne Gagnon ♥

Auteur, Coach, Conférencière

 

 

alpha_018.gif  La Ressource Positive    alpha_016.gif


15/04/2017
2 Poster un commentaire