APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

Nicolas Peyrac


Je t'aimais, je n'ai pas changé - Nicolas Peyrac

1d39d14a.gif

 

 

 

Je t'aimais, je n'ai pas changé

I loved you, I have not changed
C'est le temps qui nous a manqué

It's time we missed
C'est le temps qui nous a trahi

This is the time that betrayed us

Une vie n'aurait pas suffi

A lifetime would not be enough

 


Je t'aimais, je n'ai pas changé

I loved you, I have not changed
Toujours le même qu'au lycée

Always the same in high school
Toujours le même qu'à vingt ans

Always the same at twenty
Pour toi, j'avais encore treize ans

For you, I was still thirteen

 


Je te faisais honte souvent

I was doing you often ashamed
Peut-être étais-je différent

Maybe I was different
De temps en temps

Sometimes
J'aurais bien voulu t'oublier

I wish I forget you

 


Je t'aimais, je n'ai pas changé

I loved you, I have not changed
Ma musique t'avait paumée

My music had me clueless
Et tu n'avais d'yeux que pour moi

And you only had eyes for me
Tu m'aurais voulu comme toi

You wanted to have me like you

 


Mais moi je vivais à l'envers

But I was living backwards
Des bouquins de ton univers

Books of your universe
Et puis la vie

And then life
M'avait fait venir à Paris

I had come to Paris

 


Je t'aimais, je n'ai pas changé

I loved you, I have not changed
Tu dormiras l'éternité

You will sleep forever
J'aurais aimé de temps en temps

I wish occasionally
Te voir venir des cheveux blancs

See you come white hair

 


Et je lui parlerai de toi

And I mention you to her
Mais je crois qu'elle te sait déjà

But I think she already knows you
Elle a mes yeux

She has my eyes
Et ce presque sourire de toi

And it almost smile with you

 


Je t'aimais, je n'ai pas changé

I loved you, I have not changed
C'est le vent qui me fait pleurer

It is the wind that makes me cry
Tu voulais pas

You not want
Qu'on s'occupe un peu trop de toi

Be cared too much about you

 

 

4c37c325.gif

 

 

♥ Nicolas Peyrac ♥

(Jean-Jacques Tazartez de son vrai nom

et né le 6 octobre 1949 à Rennes)

a dédié cette chanson pour sa mère décédée en 1978.

 

(Jean-Jacques Tazartez real name
  and born October 6,1949 in Rennes)
dedicated this song for his mother died in 1978.

 

 


13/08/2016
0 Poster un commentaire

Le Vin Me Saoule - Nicolas Peyrac

10001533_420814838065366_509679112_n2.jpg

 

Le vin me saoule donne-moi la main
Mes bras s'enroulent autour de tes reins
Le vin m'emporte vers d'autres chemins
Ferme la porte, l'amour nous va bien

 
Le vin me brûle je perds la raison
Le temps recule il fuit la maison
Le temps s'évade il reste tes yeux
Le temps s'attarde rien que pour nous deux

 

On a toute la nuit et tant que tu voudras
La moitié de la vie pour s'aimer toi et moi
Je m'appelle soleil tu t'appelles l'oiseau
Tu nages dans le ciel je te brûle la peau

Le vin me saoule donne-moi la main
Mes bras s'enroulent autour de tes reins
Le vin m'emporte vers d'autres chemins
Ferme la porte l'amour nous va bien



Et dans notre prison faite de cris de joie
Il n'y a plus de saison plus de peur plus de froid
Et dans notre désert où tout n'est que soleil
Il n'y a qu'un été qui nous semble éternel

Le vin me saoule donne-moi la main
Mes bras s'enroulent autour de tes reins
Le vin m'emporte vers d'autres chemins
Ferme la porte l'amour nous va bien

 
Le vin me brûle je perds la raison
Le temps recule il fuit la maison
Le temps s'évade il reste tes yeux
Le temps s'adapte rien que pour nous deux

Le vin me saoule donne-moi la main
Mes bras s'enroulent autour de tes reins

Le vin me saoule donne-moi la main
Mes bras s'enroulent autour de tes reins
Le vin m'emporte vers d'autres chemins
Ferme la porte l'amour nous va bien

 


22/06/2015
0 Poster un commentaire

So Far Away - Nicolas Peyrac

11047952_1564595503828813_3766849565629112342_n.jpg

 

Quelques lueurs d'aéroport
L'étrange fille aux cheveux d'or
Dans ma mémoire traîne encore
C'est l'hiver à San Francisco
Mais il ne tombe jamais d'eau
Aux confins du Colorado


Et le Golden Gate s'endort
Sur Alcatraz où traînent encore
Des sanglots couleur de prison


Monsieur Carryl Chessman est mort
Mais le doute subsiste encore
Avait-il raison ou bien tort ?


So far away from L.A.
So far ago from Frisco
I'm no one
But a shadow
But a shadow a shadow

Le Queen Mary est un hôtel

Au large de Beverly Hills
Et les collines se souviennent
Des fastes de la dynastie
Qui de Garbo jusqu'à Bogey
Faisaient résonner ces folies ?


So far away from L.A.
So far ago from Frisco
I'm no one
But a shadow
But a shadow a shadow

 

So far away from L.A.
So far ago from Frisco
I'm no one
But a shadow
But a shadow but a shadow a shadow


Pauvre Madame Polanski
D'un seul coup on t'a pris deux vies
Mais qui donc s'en souvient ici ?


C'est l'hiver à San Francisco
Je ne trouverai le repos
Qu'aux confins du Colorado


So far away from L.A.
So far ago from Frisco
I'm no one
But a shadow
But a shadow a shadow

 


18/06/2015
0 Poster un commentaire