APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

So far away


So Far Away - Nicolas Peyrac

11047952_1564595503828813_3766849565629112342_n.jpg

 

Quelques lueurs d'aéroport
L'étrange fille aux cheveux d'or
Dans ma mémoire traîne encore
C'est l'hiver à San Francisco
Mais il ne tombe jamais d'eau
Aux confins du Colorado


Et le Golden Gate s'endort
Sur Alcatraz où traînent encore
Des sanglots couleur de prison


Monsieur Carryl Chessman est mort
Mais le doute subsiste encore
Avait-il raison ou bien tort ?


So far away from L.A.
So far ago from Frisco
I'm no one
But a shadow
But a shadow a shadow

Le Queen Mary est un hôtel

Au large de Beverly Hills
Et les collines se souviennent
Des fastes de la dynastie
Qui de Garbo jusqu'à Bogey
Faisaient résonner ces folies ?


So far away from L.A.
So far ago from Frisco
I'm no one
But a shadow
But a shadow a shadow

 

So far away from L.A.
So far ago from Frisco
I'm no one
But a shadow
But a shadow but a shadow a shadow


Pauvre Madame Polanski
D'un seul coup on t'a pris deux vies
Mais qui donc s'en souvient ici ?


C'est l'hiver à San Francisco
Je ne trouverai le repos
Qu'aux confins du Colorado


So far away from L.A.
So far ago from Frisco
I'm no one
But a shadow
But a shadow a shadow

 


18/06/2015
0 Poster un commentaire