La maladie d'amour - APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

La maladie d'amour


La Maladie d'Amour - Michel Sardou

12049496_995041097182930_3940483239047765665_n.jpg

 

Elle court, elle court,
La maladie d´amour,
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans.
Elle chante, elle chante,
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris.

Elle fait chanter les hommes et s´agrandir le monde.
Elle fait parfois souffrir tout le long d´une vie.
Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans L´ombre
Mais le plus douloureux, c´est quand on en guérit.

Elle court, elle court,
La maladie d´amour,
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans.
Elle chante, elle chante,
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris.

Elle surprend l´écolière sur le banc d´une classe
Par le charme innocent d´un professeur d´anglais.
Elle foudroie dans la rue cet inconnu qui passe
Et qui n´oubliera plus ce parfum qui volait.

 

Elle court, elle court,
La maladie d´amour,
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans.
Elle chante, elle chante,
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris.

Elle court, elle court,
La maladie d´amour,
Dans le cœur des enfants
De sept à soixante dix-sept ans.
Elle chante, elle chante,
La rivière insolente
Qui unit dans son lit
Les cheveux blonds, les cheveux gris.

 

 



25/09/2015
0 Poster un commentaire