APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

Sur la route de 2020 © L'instant Messages

photofunky.gif

 

 

 

Sur la route de 2020, en ce 5 janvier,

j'ai une pensée particulière à vous tous mes Anges.

Le 5 est un chiffre qui me parle et me suit

en dates anniversaires.

 

 

Avec ou sans le titre

"Tempus Vitae"

de l'album Existencia (2018) - Really Slow Motion

 

Le Player est juste ici

pour faire votre choix de lecture.

 

 

 

 

 

 

giphy.gif

 

 

Depuis quelques mois, vous l'avez constaté,

je n'ai pas publié car beaucoup de choses

se sont passées et se passent encore.

Des bonnes, des douloureuses et

des très difficiles à devoir appréhender.

Privées comme professionnelles.

Pour autant, ce n'est nullement le moment d'en parler

en ces temps qui se veulent encore "résiduellement" festifs.

 

 

Je remercie, à cette occasion, les personnes qui ont pris

et prennent le temps de m'écrire comme de demander de mes nouvelles

suite à mes soucis de santé, en dépit de cette longue absence.

 

 

Mais, ne vous inquiétez pas, si la pause est, je dirai, nécessaire,

je reviendrai sitôt j'aurai du temps et pleinement l'énergie de m'y consacrer.

Pour l'heure, je suis surtout happée

dans des déplacements professionnels hors région 

sur une période assez longue

ainsi que des obligations et contraintes

liées notamment à un placement sous tutelle.

Mon agenda est donc bien chargé

et c'est parfois compliqué de tout concilier.

 

 

J'adore cette phrase de Serge Gainsbourg qui a dit et bien résumé :

« Qu'importe le temps qu'emporte le vent,

mieux vaut ton absence que ton indifférence. »

 

Absente donc par nécessité, mais jamais indifférente...

 

 

3dc4f20e.gif

 

 

 En un an voire à peine quelques mois, tout change :

nos priorités, nos fréquentations.

On s'attache et on se détache de beaucoup de gens.

 

 

Le plus difficile pour celles et ceux qui sont et vivent constamment dans le vrai,

« les authentiques », est de pouvoir l'accepter sans en être impacté.

Laisser partir, voir partir ou même décider de partir peut chambouler,

malmener drastiquement un quotidien qu'il soit privé comme professionnel.

Un cadre se veut repère, réconfortant.

Sauf qu'on en oublie souvent qu'il est parfois éphémère.

 

 

Malheureusement, il arrive aussi qu'on ne peut pas

contrôler le comportement des autres, famille comprise.

On peut toutefois contrôler le moment où

on ne veut plus avoir à le subir !

Se protéger demande alors de faire des choix

et qui dit choix dit devoir renoncer.

 

 

Parfois, il faut juste mettre « fin ».

N'être ni fâché(e), ni contrarié(e), juste mettre fin.

Parce que coûte que coûte, il nous faut avancer

pour ne pas se laisser noyer dans la toxicité

de ces êtres égoïstes ou tourmentés.

 

 

3dc4f20e.gif
 

 

 

Voilà, l'instant est venu pour moi de vous rappeler 

que le facteur "Temps" est des plus précieux.

 

Alors :

Ne gaspillez pas vos messages pour des gens qui ne les lisent pas.

Ne gaspillez pas vos mots pour ceux qui ne les écoutent pas.

Ne gaspillez pas votre énergie pour des explications qui resteront de bois.

Ne gaspillez pas votre temps pour ceux qui ne vous regardent pas.

Ne gaspillez pas votre valeur avec ceux

qui vous attribuent leurs propres erreurs.

Ne gâchez pas votre vie pour ceux qui ne la méritent pas.

 

 

Avoir la force et le courage :

 C'est exprimer son opinion et l'assumer jusqu'au bout.

C'est de prendre une décision et en accepter les conséquences.

C'est avancer en sachant reconnaître et accepter de s'être trompé.

C'est prendre sur soi pour affronter ses limites et braver le danger.

C'est savoir choisir et aussi savoir renoncer.

C'est savoir dire tout ce que le monde tait et le clamer.

C'est savoir avancer et ne jamais renoncer.

C'est savoir dire "NON" et continuer pour autant à s'aimer.

C'est s'interdire de juger ou de blâmer sans connaître toute la vérité.

C'est se donner les moyens de réussir et se surpasser.

C'est savoir porter ses peines et endurer ses souffrances.

C'est combattre chaque jour ses angoisses et traverser ses peurs.

C'est accepter les épreuves et s'en relever plus fort que jamais.

 

 


J'ai également une pensée particulière à tous ceux

qui ont perdu un être cher et pour qui les fêtes de fin d'année

ont une saveur bien amère et sont vécues comme une épreuve à traverser.

La douleur se rappelle à ce moment précis

qui se veut être vécu, partagé et choyé principalement en famille. 

Notre âme tapie dans l'ombre et remplie de nos pleurs

se remet alors à grelotter de froid…

 

 

L'épreuve du souvenir, de la date et/ou de la chaise vide

à la table des convives venus fêter.

 

Ne trouvez-pas mes Anges que

lorsqu'une personne n'est plus dans notre réalité,

elle est encore plus présente et vivante en nos pensées ?

 

À mon merveilleux Papa,

à ma Roxy adorée,

à ma 1ère Maman Mirada,

à des proches et amis qui sont partis

rejoindre les étoiles,

&

À ma belle Olivia,

pour m'être rendue, choquée, sur ta tombe

baignée de ton incroyable lumière

d'un magnifique soleil d'hiver,

c'est à toi aussi que je pense et dédie ces quelques lignes.

Tu étais bien trop jeune pour partir.

La véritable amitié, malgré l'éloignement ou la distance,

ne s'oublie et ne se renie jamais.

 

 

giphy.gif

 

 

Alors je terminerai par une prière,

celle d'avoir toujours confiance en soi.

 

Merci de m'aider à découvrir

la merveilleuse personne que je suis

et à chasser mes doutes comme mes peurs.

 

Merci de me faire croire en mes qualités,

mes talents, mes émotions et mon intuition.

 

Dans la lumière que je peux apporter au monde,

merci de m'aider à ressentir la certitude de ma beauté intérieure

et de tout ce dont mon être est capable.

 

Merci de me connecter à mon essence profonde,

celle de mon âme qui connaît mon fabuleux potentie!

 

 

 

3dc4f20e.gif
 

 

La fin de l'année 2019 est arrivée à grands pas…

En ce qui me concerne, je ne l'ai pas vu passer.

 

 

Ne laissez jamais personne voler ces 3 choses précieuses :

Votre confiance en vous, votre temps et vos valeurs !

 

 

Prenez le temps de vous demander :

« Qu'est-ce qui me nourrit ? »

« Qu'est-ce qui me redonne de la vie à ma vie ? »

Et autorisez-vous à vous placer parmi vos priorités.

 

 

Ne suppliez personne par amour.

Ne demandez jamais d'attention, d'affection,

de temps d'engagement.

Ne demandez jamais à quelqu'un de revenir ou de rester.

Ne mendiez jamais par amour pour qui que ce soit,

en aucune circonstance.

Pour se sentir aimé(e), on ne doit supplier personne,

la mendicité est exigeante et dégradante.

N'acceptez jamais le manque de respect

ou de vivre résigné(e) en mode dégradé,

la vie est faite pour être vécue, pas endurée.

Si quelqu'un ne vous donne pas ces choses volontairement,

avec les bras ouverts et bienveillance,

il n'en vaut réellement pas la peine.

 

 

Pour bien commencer l'année, n'attendez rien des autres,

soyez heureux (se) pour l'unique raison de l'avoir décidé !

N'oubliez pas que votre entourage peut être la cause

de votre réussite tout comme de votre échec voire votre chaos.

Tout ce qui a du pouvoir sur vous est là pour vous enseigner,

celui de le reprendre.

Faites de votre bien-être et votre santé toujours une priorité !

 

 

Je vous souhaite une Merveilleuse Année 2020 mes Anges !

Je vous souhaite d'être en bonne santé et/ou de le rester.

Je vous souhaite toute la réussite

de vos projets présents ou ceux envisagés.

Je vous souhaite d'être "porté(e)", aimé(e) dans l'amour

par ceux qui sauront véritablement vous rencontrer

et voir dans vos yeux les blessures passées.

Je vous souhaite de savoir vous pardonner

pour enfin vous libérer du mal que l'on vous a fait.

Et par dessus tout, je vous souhaite 

d'apprendre à vous aimer pour savoir donner

mais aussi pouvoir recevoir.

Prenez bien soin de vous mes Anges !

 

 

Le compteur depuis 5 jours est de nouveau relancé.

Profitez de cette chance qu'il vous est donnée.

Il va vite.

Alors, avancez confiant en vos capacités,

et Permettez !

Je suis toujours avec vous…

 

 

5_62.gif

 

 

© 2020 – VP - On ne joue pas avec les sentiments

Tous droits réservés

 


05/01/2020
0 Poster un commentaire

J'm'en fous - Vianney (Album Vianney 2019)

 

3208239081_1_8_us6ZrZy0.gif

 

 

Il y a des maisons
qui ne s'assemblent pas

 
Il y a des saisons
qui ne se ressemblent pas


Et mille autres raisons
qui font que tu n'as plus
le cœur à l'horizon
à ce qu'on a vécu

 

 

J'm'en fous
même si demain
ne sera jamais aussi bien
que nous
et que l'amour au matin

 
J'm'en fous
car mille fois
j'ai pu serrer de mes doigts
ta main


J'm'en fous
puisque la mer
a pu me chanter les airs si doux
que le monde est un refrain

dont la beauté est un rêve
qui éloigne mes galères
au loin

 

J'm'en fous…

 

 

Il y a cette chanson
qu'on ne finira pas

laissée à l'abandon
comme un cheval de bois


On a fait des balades
et on filait balou

à déposer les armes
avant le premier tour

 

 

J'm'en fous
même si demain
ne sera jamais aussi bien
que nous
et que l'amour au matin

 

 

J’m’en fous

car mille fois
j'ai pu serrer de mes doigts
ta main


J'm'en fous
puisque la mer
a pu me chanter les airs si doux
que le monde est un refrain
dont la beauté est un rêve
qui éloigne mes galères
au loin

 


J'm'en fous…

 

 

Et j'm'en fous…

 

 

 J'm'en fous
Oh oh oh

 

 

On se fait des greniers
où ranger nos histoires
des chagrins des regrets
et notre faux départ

 

Et malgré la poussière
qui viendra les couvrir
nos moments resteront

jolis à en mourir

 

 

J'm'en fous
même si demain
ne sera jamais aussi bien
que nous
et que l'amour au matin

 
J'm'en fous
car mille fois
j'ai pu serrer de mes doigts
ta main

 


J'm'en fous
puisque la mer
a pu me chanter les airs si doux
que le monde est un refrain

dont la beauté est un rêve
qui éloigne mes galères
au loin

 


J'm'en fous.

 

 

♥ Vianney ♥

 Auteur Compositeur Interprète

(Album VIANNEY Janvier 2019)

 

 

 


12/05/2019
0 Poster un commentaire

L'acceptation © Christine Gonzalez

fa4e0ef6.gif

 

 

 

L’acceptation est un mot « magique »

qui peut transformer une Vie.

Une clé magique pour votre cœur !

 

ACCEPTER ce qui est pour ce qui est,

même si vous n’avez pas les clés

pour le comprendre dans votre mental.

 

ACCEPTER la différence des autres,

vous n’êtes pas « parfaits »,

alors acceptez les imperfections des autres.

 

ACCEPTER que si certains événements

ne se déroulent pas comme vous le souhaitez,

il y a une raison dont vous ne pouvez pas

comprendre sur le moment, mais que plus tard

avec du temps et avec du recul, vous en aurez

la compréhension et la signification,

alors lâchez prise au lieu de vous torturer inutilement.

 

ACCEPTER que le monde est tel qu’il est,

que vous ne pouvez pas le «sauver»,

mais que par votre propre personne, par qui vous êtes,

de votre propre source vous avez tout pouvoir

d’apporter du changement autour de vous.

 

« Sois le changement

que tu veux voir en ce monde » 

© Gandhi

 

ACCEPTER que vous ne pouvez pas plus sauver les autres,

que vous pouvez seul vous sauver Vous,

et que la meilleure façon d’aider une personne

est de lui offrir toute votre compassion

et acceptez que les autres ne sont pas prêts

à changer ou évoluer, sans jugement

et sans vouloir les «contrôler».

Ce n’est pas à vous de savoir ou de penser

pour eux et à leur place !

Être responsable, ce n’est pas prendre

des responsabilités qui ne vous appartiennent pas,

sinon comment ces personnes vont-elles apprendre à grandir

et à se responsabiliser si vous le faites à leur place !

 

ACCEPTER une séparation,

l’amour n’est pas un devoir ni une obligation,

vous avez le droit de ne plus aimer une personne,

tout comme l’autre à ce même droit réciproque

de ne plus avoir de sentiments amoureux à votre égard.

L’Amour n’est pas un du, un devoir,

une obligation ou un contrat à vie.

 

ACCEPTER le «deuil» !

Acceptez que c’est le cours de la vie

et que les personnes qui nous sont les plus précieuses

dans nos cœurs peuvent un jour partir de l’autre côté du voile,

et donnez-vous le temps nécessaire de guérison et cicatrisation.

 

ACCEPTER la souffrance,

ne pas la fuir ou la rejeter.

Dans cet état d’acceptation et de non résistance,

ce qui fait mal pourra se cicatriser

et se guérir beaucoup plus vite.

 

ACCEPTER le bonheur,

parce que vous y avez droit.

Parce que vous êtes en réalité sur terre pour être heureux.

Alors acceptez le bonheur quand il se présente à vous,

sans avoir peur de le voir s’envoler.

 

ACCEPTER vos défauts,

vos imperfections, vos faiblesses, vos failles,

vos blessures, vos peurs, acceptez-vous

dans la totalité de qui vous êtes et non à moitié,

en voulant montrer qu’une partie de vous-même

et en vous mentant à vous-même,

vous rejetant et vous fuyant !

Seul dans cet accueil et acceptation de vous-même,

de qui vous êtes vraiment, et non d’une image fausse

ou erronée que vous voulez montrer aux autres,

vous pourrez vous aimer et vous respecter vraiment.

S’aimer et se respecter demande

une acceptation totale de son être.

Être et non paraître !

 

ACCEPTER votre beauté, vos qualités, vos talents,

vos compétences, vos points forts, votre lumière.

Non ce n’est point de l’ego que de reconnaître

et d’accepter votre beauté, que de prendre votre juste place,

que de vous accepter dans l’amour

et la lumière de qui vous êtes.

C’est simplement vous reconnaître et vous aimer,

et non pas vous rejeter ou ne pas vous donner

le droit d’être beau et merveilleux.

Cela se traduit aussi par l’estime et la confiance de soi !

 

ACCEPTER que les autres ne vous aiment pas.

Vous non plus, vous n’aimez pas tout le monde,

alors acceptez que vous ne puissiez pas plaire à tout le monde.

 

ACCEPTER de donner sans rien attendre en retour.

Donner pour donner.

Si vous donnez dans l’attente d’un retour,

cela ne s’appelle pas donner mais marchander !

(Je te donne si tu me donnes).

 

ACCEPTER de recevoir,

parce que en vérité vous en avez besoin et vous le méritez.

Acceptez sans vous sentir redevable,

parce que vous vous aimez assez

pour pouvoir simplement recevoir.

 

ACCEPTER de voir plus fort

et plus brillant que vous et apprenez

sans éprouver de la jalousie ou de l’envie,

et remerciez de pouvoir apprendre de plus fort que vous.

 

ACCEPTER de voir plus faible que vous

et au lieu de le juger,

le critiquer ou le condamner,

aidez-le.

 

ACCEPTER votre réussite.

ACCEPTER votre échec.

 

ACCEPTER D’ÊTRE.

ACCEPTER D'ACCEPTER !

 

 

© Christine Gonzalez

 

 

 

 

alpha_011.gif La Ressource Positive alpha_016.gif

 

La clé de toute guérison

et ce, quelque soit la source

est en premier lieu, l'acceptation...

 

  À travers l'épreuve,

on se découvre nous-mêmes.

 

 

L'acceptation, c'est surtout prendre conscience

et enfin permettre que face à l'épreuve imposée,

elle nous grandira

par le message qu'elle nous transmet.

 

 

gifs-bijou-7.gif

 

 

"Il est des sentiments si intraduisibles

qu'il faut la musique pour les suggérer"

© André Esparcieux

 

 

Sur l'extrait de l'album Existencia

de Really Slow Motion,

laissez-vous emporter sur le titre

"Tempus Vitae"

 

artfichier_790150_5402910_201601091038430.gif

 




01/04/2019
0 Poster un commentaire

Le compteur est relancé © L'instant Messages

happy-new-year-images-2019-gif-.gif

 

 

Une nouvelle année a pointé le bout de son nez ,

il y a à peine quelques heures,

balayant avec elle d'un revers de secondes

celle qui vient de se terminer

et qui fut difficile pour beaucoup à traverser.

  

 

Ma pensée est, toujours et avant tout,

tournée vers ceux qui ont été seuls (et/ou malades)

en ce 31 décembre pour la terminer

pendant que d'autres plus chanceux

l'ont fêté dans l'euphorie, les feux d'artifice

et la joie du réveillon, entourés de leurs familles ou de leurs amis.

Le temps d'une soirée,

ils ont pu surtout oublier tous leurs soucis.

  

 

Sur le titre Flying Totems (Movement 2) de l'album

EQUINOXE INFINITY de Jean-Michel Jarre,

il me plaît aujourd'hui en ce mardi 1er janvier,

le jour de Marie, un prénom qui mis à l'envers

rappelle combien le verbe A I M E R

est l'essence même de notre destinée.

  

 

Mais de quoi diffère le 1er janvier du 31 décembre

me direz-vous en dehors des jours de routine

et d'habitudes qui bientôt risquent

de nouveau plein pot recommencer ?

Après tout, il n'est que le lendemain du 31 décembre

ou autrement appelé celui de la St Sylvestre.

 

  

C'est vrai.

Mais pour autant le changement n'a pas besoin

réellement d'une nouvelle année.

Pourtant, ici, il pourra prendre sa source

dans un nouvel esprit conscient, nettoyé,

libéré et désencombré.

 

 

Ce qui changera, c'est donc ce nouvel esprit

que vous lui donnerez.

Ce sera surtout dans vos actions et vos réactions

face aux événements que cette nouvelle année

va vous confronter.

 

  

« On est au moins le héros

de sa propre histoire »

 

eh oui, alors permettez …

  

 

Permettez que vous ayez toujours :

 

- le temps d'accepter et le temps de recommencer,

- le temps de renaître et le temps de vivre,

- le temps de donner et le temps de recevoir,

- le temps d'être et le temps d'aimer.

  

 

Le changement n'est donc pas un changement

de date du calendrier mais l'impulsion

née de l'horloge d'un nouveau compteur annoncé :

celle que vous permettez d'offrir à votre pensée

et celle de vous comporter ou réagir toujours dans le respect

comme l'amour que vous devez inconditionnellement vous porter.

  

 

Le compteur a été remis à zéro,

EXIT le passé…

Saisissez la chance qu'il vous est donnée.

C'est inespéré.

Combien d'autres n'ont pas cette possibilité

de le voir à nouveau relancé ?

  

 

Alors, n'oubliez pas, c'est le moment parfait

de vous débarrasser de toutes les choses

dont vous n'avez plus besoin

que ce soit dans vos placards, dans vos tiroirs,

dans votre tête et surtout dans votre vie.

 

  

Il est temps de vous y mettre,

de vivre le temps qui vous est ainsi offert

pour l'année 2019 ...

(le chiffre 3 en numérologie

ce qui en fait une année de créativité,

d'expression de soi et d'alignement.)

 

 

 

e1c37174.gif

 

 

 

Je vous souhaite de tout mon cœur

une Bonne et Heureuse Année 2019 mes Anges !

 

 

 

Quel que soit le pays d'où vous me suivez

ou (en clin d’œil) détourné par peur d'être tracé :

 

 

Qu'elle vous garde surtout en bonne santé

pour que vous puissiez encore une fois avoir tous les choix.

 

 

Qu'elle vous apporte le bonheur et l'amour

si vous ne l'avez pas encore trouvé.

Vivez mais ne les cherchez pas !

 

 

Qu'elle balaye sur votre chemin

obstacles, chagrins et regrets.

 

 

Qu'elle vous garde enfin en paix, rempli d'espoir

et de tranquillité en dépit des doutes,

des affres et tourments rencontrés.

 

 

Soyez en pleine conscience de votre destinée !

Soyez sur votre chemin un être authentique et vrai.

 

 

 

Et par dessus tout, prenez bien soin de vous,

Mes Anges, je vous adore ♥

 

 

 

5_62.gif

 

 

 

 

© 2019 - VP - On  ne joue pas avec les sentiments

Tous droits réservés

 

 

 


01/01/2019
0 Poster un commentaire

Pour moi, l'instant est venu © L'instant Messages

 

3d44f1a1639688de317ffdf6b96433ed.gif

 

En ce 24 décembre 2018...

 

Pour moi, l'instant est venu, de venir par la pensée,

vous accompagner et vous souhaiter

de passer un très bon et joyeux réveillon de Noël

à vous tous qui avez la chance d'être en famille

ou d'être accompagné.

Souvenez-vous néanmoins que ce n'est jamais le nombre

qui fait gage de qualité !

 

 

 

Vivez ce réveillon comme si c'était le dernier

pour que chaque seconde en soit mille fois décuplée.

Pour autant, que cela ne vous fasse pas oublier

d'être responsable car si vous devez conduire,

"Aimer c'est avant tout protéger et préserver"

 

 

 

Aujourd'hui, mes pensées seront surtout tournées vers ceux

que la vie n'a pas épargnés par la solitude,

la maladie, l'accident ou le deuil infligé.

L'épreuve a cette particularité d'isoler,

de casser le rythme de vie,

de nous placer face à notre pauvreté intérieure

voire notre incapacité parfois de réagir.

 

 

 

Décembre se veut par la tradition

être le mois le plus festif de l'année.

Mais il est aussi, pour beaucoup,

le réveil chronique et lancinant

du refrain de la souffrance sans cesse rappelée.

 

 

Pour d'autres, les souvenirs de l'enfance malmenée,

enfouis mais tenaces, reviennent hanter l'âme

qui se met alors, durant cette période, à grelotter…

 

 

 

Les jours d'hiver qui de fait raccourcissent

appellent, eux aussi, pour certains d'entre nous,

 l'émergence du fameux "blues" ou plus graves,

des troubles dépressifs qui, mal pris en charge

 ou faute d'être soignés d'amour,

se transforment en spirales répétées

d'angoisses et d'anxiétés.

 

 

Alors soyez gentil car chaque personne que vous rencontrez

peut mener un combat dont vous ne savez rien

(y compris vos proches car certains parfois

ne disent jamais rien).

"Aimer, c'est aussi savoir regarder"

 

 

 

Une pensée, par tout moyen véhiculé, ne coûte rien

excepté le prix de votre priorité mais

elle fera toute la différence

dans l'esprit de celle ou celui qui a été abandonné

en cours de route ou percuté de plein fouet

par les épreuves de la vie.

"Noël, c'est l'occasion de savoir offrir et donner"

 

 

 

Lorsque vous êtes nés mes Anges,

vous pleuriez à poumons déployés et pourtant,

tout le monde autour de vous souriait.

 

 

 

Aujourd'hui,

votre différence est votre bien le plus précieux

alors, permettez…

 

 

 

Permettez de faire de chaque jour

le plus beau de votre vie.

Noël en fait partie.

 

 

 

Ainsi, mon message à quelques heures de Noël

sera que vous puissiez vivre votre vie

pour qu'à la fin de celle-ci,

vous soyez celle ou celui qui sourit

et que le monde autour de vous pleure

puis réalise par votre absence,

toute la générosité et la lumière de votre cœur

que vous lui laissez sans bruit...

 

 

 38abcb15.gif

 

 

Un Joyeux Noël à tous !

Prenez bien soin de vous mes Anges.

Avec tout mon cœur, je suis avec vous

et par dessus tout, je vous adore ...

 

artfichier_790150_5402910_201601091038430.gif

 

© VP - 2018 - On ne joue pas avec les sentiments

L'instant message

 

 

 


24/12/2018
3 Poster un commentaire

Ma dernière lettre - Les Pensées Éternelles

tumblr_m5p8qp4qJ81r278dio1_500.gif

 

Puisqu'au matin il me faudra partir
Que vais-je laisser de mon nom ?
Quel mot quelle vie faudra-t-il retenir?
C'est vrai j'ai joué tant de partitions

 

J'ai souvent rêvé que je pouvais fuir
Couper l'image et le son
Mais la peur du vide, la peur d'en mourir étaient

plus fortes que la raison

 

Ce que je vous laisse
C'est juste un dernier cri
C'est ma dernière lettre
Ce que je n'ai jamais dit

Ce que je n'ai jamais dit
Ce que je n'ai jamais dit

 

Puisque demain je ne pourrai plus rire
Loin de ce monde pour de bon
Je voudrais qu'on me donne un dernier soupir
Pour

juste sentir les saisons

 

Ce que je vous laisse
C'est juste un dernier cri
C'est ma dernière lettre
Ce que je n'ai jamais dit

Ce que je n'ai jamais dit
Ce que je n'ai jamais dit

 

J'aime le silence quand mes yeux se ferment
Je sens le calme et les cieux
Pour ne plus être l'ombre de moi-même
Que je t'aime

avant de faire mes adieux

 

Ce que je vous laisse

C'est juste un dernier cri
C'est ma dernière lettre
Ce que je n'ai jamais dit

 

Ce que je n'ai jamais dit
Ce que je n'ai jamais dit

Ce que je n'ai jamais dit
C'est juste un dernier cri

avant le paradis

 

 

© Texte d'Arnaud Santamaria       

Extrait de l'album : J'ai quelque chose à vous dire - 2018

interprété par David Hallyday

 

 

 

 

 

♥ Les Pensées Éternelles ♥

 

2e2ecf83.gif


 

 

 


16/12/2018
0 Poster un commentaire

Aujourd'hui, j'avais envie © L'instant Messages

photofunkyE45SUQJY.gif

 

 

Aujourd’hui, j’avais envie de vous adresser

un petit message surprise mes Anges

afin de vous remercier dans un premier temps

de vos visites qui sont à l’image de votre fidélité,

sans cesse renouvelée, mais également

de vos messages à titre privé.

 

En musique bien sûr, le player est tout en bas

selon votre choix de lecture.

 

Vos messages :

J’essaie généralement de répondre au plus vite

à ces derniers qui me touchent et ce,

dans la mesure de mes possibilités en sachant

que je travaille à plein temps avec des horaires

qui ne sont pas toujours préréglés.

 

 

Lorsque j’ai donc un peu de disponibilité,

il m’arrive de venir survoler l’activité en temps réel

(décalage horaires compris) comme l’ensemble

de toutes les thématiques ici abordées

depuis décembre 2014 (naissance de ce site)

et je me rends compte que l’air de rien,

en menus et sous-menus déroulés,

le site s’est bien développé.

 

 

Cependant, j’ai également constaté certains doublons,

certains liens inopérants (nés pour certains d’entre eux

depuis la mise en place de la plateforme sécurisée passée en https).

Il y a aussi des mises en forme perturbées

(oui oui je sais, mon côté pointilleux, j’avoue).

Bref, un nettoyage, une maintenance

dans son ensemble s’impose à mes yeux…

Du coup, je vais commencer à m’y atteler - petit à petit -

afin de régler l’ensemble de ces dysfonctionnements.

 

 

Si de votre côté, vous constatez l’un de ces défauts,

je vous remercie par avance de m’en avertir

afin que je puisse intervenir au plus vite sur ce désagrément.

Moi, je ne sais pas pour vous, mais je trouve cela agaçant

quand un lien ne s’ouvre pas ou tout bonnement n’est plus là !

Pour en sourire, être administrateur d’un site demande

d’être sur un vélo, pédaler sans s’arrêter

et d’être dans le même temps dans l’hélicoptère

pour surveiller la course !

 

 

Je vais donc sûrement en profiter pour peut-être

ré-agencer certaines choses, réorganiser,

alléger pour simplifier la navigation ;

Plus l’organigramme s’agrandit et plus,

le site se déroule en longueur et du coup,

les repères pour s’y retrouver sont très importants.

 

 

Comme je l’avais indiqué lors d’un message,

certains articles vont par contre être verrouillés

(dont ceux qui feront partie de l’espace BONUS

que je viens de faire apparaître sur le site).

Peut être l’avez-vous remarqué ?

Pour l’heure, il n’est pas encore actif.

Il suffira d’entrer un code « clé » que je vous communiquerai

pour y accéder et ainsi pleinement en profiter.

Tout ce qui sera mis sur cet espace viendra également

de ma bibliothèque personnelle

qu’il me plait avec vous de partager.

 

L’espace BONUS :

De quoi s’agit-il ?

 

C’est un espace tout nouveau

qui sera uniquement réservé aux membres de ce site.

"Petit plus" normal pour remercier

celles et ceux qui se sont inscrits.

Pour en profiter, il faut donc, vous l’avez compris, 

préalablement s’inscrire…

Si vous n’y parvenez pas pour X raisons

via la petite fenêtre d’inscription,

je peux bien entendu vous inscrire directement.

Il suffit simplement de me contacter via l’onglet « pour m’écrire ».

 

 

Puisqu’on parle de maintenance et de ménage,

savez-vous ce qui me rend folle et fuir mes Anges ?

Eh bien ce sont les personnes (y comprises parfois celles

malheureusement qui font partie de notre sphère privée)

qui vous prennent la tête,

vous dévorent le cerveau !

Celles qui vous empêchent d’avancer…

 

 

Hans Frodi Hansen

né le 25 août 1975 à Leirvik aux Îles Féroé

est un footballeur international, devenu entraîneur à l’issue de sa carrière

(il était au poste défenseur) a dit ceci :

 

"Les gens vous inspirent ou vous aspirent...

Choisissez-les bien ! "

 

Houla c’est tellement vrai.

Vous ne trouvez pas ?

 

 

Il y a effectivement des personnes qui ont l’art et la manière

par leur comportement de trouver du plaisir

à semer le chaos en vous et même de vous pousser à bout.

A se demander, pour certaines, si elles se rendent compte

de l’impact négatif qu’elles aspergent généreusement sur les gens.

Leur comportement est surtout irrationnel,

défie toute logique et vous vous casserez les dents

à vouloir les comprendre.

Elles vous embourbent dans tout échange ou relation,

elles vous aspirent

 

 

Ce pourquoi, ces personnes -  quelles qu’elles soient - ne valent

pas la peine de perdre du temps et de l’énergie

car elles sont source de conflits, de problèmes et le pire

de tout d’angoisses et de stress !

Et qui dit stress déséquilibre par le négatif

votre paix intérieure donc au bout du bout, votre santé…

La vie passe si vite alors inutile de vous encombrer

avec de telles personnes qui ne sauront que vous faire vivre

dans l’inconfort, le doute et ravager votre âme.

 

 

Avec les années, on finit par apprendre à les capter :

Ces personnes sont en fait toxiques alors

sitôt que vous les avez repérées, réagissez,

libérez-vous et prenez vos distances…

 

 

« Il faut se débarrasser des casse-tête.

On ne vit qu’une fois. »

♥ Charles Aznavour ♥

 

 

Tournez-vous vers celles qui vous inspirent,

vous apaisent et vous réajustent à votre équilibre intérieur.

Car ces personnes là dites « solaires » sont source de sérénité ;

elles vous apportent positivité, sourire et tranquillité.

Tout simplement parce qu’elles se suffisent

et se sentent bien avec elles-mêmes.

Leur regard sur elles-mêmes n’est jamais

dans le dénigrement de soi ni dans la mise en avant…

Le juste d’équilibre.

 

Ainsi, et voilà où je veux en venir, tout ce qui ne va pas

ou n’est pas réglé en vous aura un impact sur l’autre

car même sans le vouloir, vous lui renverrez

d’une manière ou d’une autre.

Ce qui sous-entend que toute personne,

en déséquilibre avec elle-même, peut à un moment donné de sa vie

devenir elle aussi toxique pour les autres.

Oui oui, vous avez bien lu.

Ah le regard sur soi est parfois impitoyable !

Encore faut il être en capacité de le réaliser.

 

 

Pour aller chercher cette lumière

parfois profondément cachée en vous

occultée par cette fameuse part d’ombre que tous nous possédons,

il y a un travail sur soi à faire pour trouver toutes les réponses

à vos peurs mais également vos comportements parfois répétés.

 

 

Essayez de réfléchir à ce qui vous insupporte chez les autres

et de comprendre pourquoi leurs défauts vous affectent autant.

 

Essayez d’analyser tout ce qui passe en vous

(ex cauchemars, idées négatives ou noires).

 

 

Essayez de voir en face si vous subissez la loi des séries

par des schémas répétés (ex ruptures sentimentales à la suite…)

afin de faire une photographie psychique et objective de votre vie.

 

Prenez de la hauteur.

Vous finirez par comprendre…

Vous comprendre.

 

Comprendre que pour "être solaire",

car vous pouvez l’être également,

il faut nécessairement s’aimer soi-même.

Tout vient de là…

 

 

Il faut s’apprécier pour pouvoir dégager confiance et sérénité.

Et cet amour de soi que vous aurez pour vous

ira se déposer sur les autres.

Parce qu’en s’appréciant, en s’aimant soi,

naturellement, instinctivement,

vous le renverrez tel un astre solaire

en lumière exponentiellement irradiée.

 

Alors, Choisissez-les… bien

Choisissez-vous bien …

Et, prenez soin de vous mes Anges,

je vous adore…

 

artfichier_790150_5402910_201601091038430.gif

 

 


06/12/2018
0 Poster un commentaire

© 2018 La Libre-Pensée : Le ménage bénéfique de la pause

orig.gif

 

 

♥ Stephen Hawking ♥

(astronome, astrophysicien récemment disparu)

a dit :


"Quand les choses se corsent,

les durs prennent une pause-café."

 

OptimisticPerfectFieldmouse-max-1mb.gif


Vous savez mes Anges, j’aime faire des pauses ;

des pauses "silences", des pauses de "vie",

des pauses "ressources"

- même ici -

simplement pour me régénérer

lorsque je me sens trop remplie,

sous tension constante ou asphyxiée par tout

ce qui m'entoure ou je dois faire.

 

Alors, j'écoute ma petite voix

quand le besoin se fait sentir et

je me  laisse instinctivement guider.

 


Pour apaiser les tensions quand les choses se corsent

ou ont du mal à démarrer, se pauser, par exemple,

le temps d'un café est pour beaucoup un rituel important

tant les bienfaits générés sont avérés.

 

Cette "pause-café" permet de se décontracter, se redynamiser

voire aussi optimiser ses capacités physiques et intellectuelles.

Bref, elle permet de repartir du bon pied.

Mais, cette pause-douceur est généralement brève.

 

 Alors, parfois, il est nécessaire d'avoir recours à d'autres pauses

dont l'objet sera un véritable levier

pour se retrouver et se ressourcer.


Être en capacité de s'écouter, se laisser porter

par notre musique intérieure est le sujet choisi

de ma Libre-Pensée d'aujourd'hui.


Sur le superbe titre "Victory " ,

à savourer pour 5'20 minutes.

 

 

 


Comme d'habitude, je vous mets juste ci-dessus le Player

(programmé pour démarrer automatiquement).

Libre à chacun de choisir de la lire en musique ou pas.

 


Saviez-vous que dans le solfège

(si vous en avez fait comme moi),

un silence est un morceau pendant lequel

n'est émis aucun son ?

Il correspond à une pause dans l'exécution du morceau.

Comme pour les notes de musique,

chaque durée de silence a son symbole...

Même la musique comporte donc des pauses.

 


"La pause, elle aussi fait partie de la musique."
♥ Stefan Zweig ♥

 


C'est exactement cela.

Pour repartir d'attaque, il faut savoir se donner

tel un vrai cadeau des pauses.

 


Avec les années, j'ai appris à faire ces pauses,

des moments très rarement accordés

puisque trop souvent,

je me faisais passer au second plan.

Dans l'introspection et la réflexion,

elles me servent aujourd'hui à écrire, à me poser,

à me recentrer sur l'essentiel...

 


Elles me servent surtout à faire régulièrement du tri,

du "ménage" ;

celui qui emporte et fait table rase.

Celui qui permet le renouvellement et faire circuler l'énergie.

 


Parce que c’est très important de mettre chaque chose

à sa place voire de faire de la place, de dépoussiérer

pour de nouveau ouvrir et accueillir.
Mais pour cela, il faut avant tout "permettre"…

 


C'est incroyable n'est-ce pas

tout ce qu'on peut emmagasiner dans notre vie :

des objets en tout genre, des objets fétiches,

des objets souvenirs, des objets cadeaux,

des objets coup de cœur.
On remplit, on remplit ...

notre vide.

 


Mais à bien y regarder de plus près

que nous apportent-ils aujourd'hui ?

En avons-nous encore réellement besoin ? 

Les utilisons-nous vraiment ?


Alors, pour avancer sur le chemin de notre vie

rempli d'obstacles dont ceux que nous nous mettons,

il faut savoir constamment mettre de l’ordre.

 


Et prendre le temps d'une pause

pour regarder de près à tout cela,

c'est croyez-moi prendre soin aussi de soi.

Cela permet à notre âme de nous rejoindre,

de communier avec elle...

 


Alberto Eiguer,

psychiatre et psychanalyste,

ouvre cette porte :

"Il existe un rapport entre l'ordre,

faire de l'ordre,nettoyer et le psychisme.

Le premier a un écho direct sur le second.

C'est le "faire" qui est important,

qui met en marche un processus psychique.

Autrement dit, l'activité mentale est stimulée

par le corps, le geste."

 


Faire le ménage libère surtout des endorphines

qui procurent apaisement et bien être.

Au fur et à mesure que l'on range, que l'on nettoie,

on retrouve de l'énergie.

On réduit le stress et les risques de dépression.

En nettoyant, on nettoie tout son psychisme,

on remet les choses à leur place.

Cela permet de remettre les idées en place

et d'impulser un processus créatif. "

 

Remettre à neuf sa maison par exemple

suit un chemin qui permet de remettre

les idées en place,apaise les tensions.

Pour une personne angoissée (comme moi),

le faire permet d'apaiser, de mieux réfléchir.

Sans parler du fait que de voir

un environnement bien rangé

engendre non seulement une satisfaction

mais également un plaisir pour la vue

voire également l'odorat.

 


Essayez et vous verrez :

Tout ce qui a été enlevé apporte

une nouvelle lumière et de la clarté.

Faire le vide apporte un vrai regain d'énergie.

Tout simplement parce qu'il équivaut à un rituel

de purification autant psychique que matérielle.

 


C’est en toutes ces petites pauses que je m'applique

pour ne pas me laisser engloutir par le poids

d'un tout accumulé

et celui « des arriérés dans les comptes ».


Ah mais ça veut dire quoi ça ?


Eh bien, ça veut dire simplement

que ce qui n’est pas réglé de notre passé,

il demeure, tapi, en toile de fond,

plus ou moins conscient,

sauf que tôt ou tard,

il nous rattrape toujours un jour.

Une note pas réglée en quelque sorte,

une affaire non soldée.

Un blocage « invisible » qui travaille

en arrière-plan sur une lutte inconsciente.


Sauf que :

« Lutter n’est pas avancer. »
♥ Boris Vian ♥

 


Quoi de pire qu'une lutte inconsciente contre soi même ?

Elle vous fatigue à l'extrême et vous affaiblit.

 


Alors pour mettre de l’ordre en soi ou se ressourcer,

il faut parfois s’obliger à se pauser pour ne pas devoir un jour

contraint et forcé de s’arrêter.

Il faut apprendre à prendre sur son temps pour y procéder

et nous permettre ainsi de repartir plus léger.  

 


Faire du ménage "extrême" est devenu pour moi

un véritable sport salutaire.

Je commence en douceur par un tiroir, puis deux...

Il me permet de jeter l'inutile, d'assainir un environnement,

de libérer de tout arriéré ou de tout résiduel du passé.

 

Parce que les foutus cartons du passé, les amas de toute sorte,

il faut bien le reconnaître, ça pèse parfois des tonnes,

ça prend de la place bref ça encombre.

Et ça nous ralentit surtout !

Eh oui...Notre espace s'en trouve rempli.

L'énergie vibratoire et pourtant nécessaire n'arrive plus

à y circuler comme elle le devrait.

 


Alors un jour, il faut se décider.

Il faut se dire : "Je vais m'y attaquer"

pour ouvrir les vannes de notre liberté.

Il faut savoir également affronter ses peurs inconscientes

pour arrêter la lutte et une bonne fois pour toutes s’en libérer.

 


S'accrocher aux traces du passé ne sont que des indicateurs

de votre culpabilité ou de vos besoins de combler.

Même s'ils ont un côté "rassurant", savez-vous qu'ils vous font

en réalité plus de mal que de bien ?

 


A contrario, apprendre à ne garder que ce qui est utile,

embellit et nourrit l'âme.

Cela vous rend positif et plus léger !

 


Alors, si on refuse de laisser derrière soi

ce que nous retenons inconsciemment

ou nous nous accrochons, eh bien ce quelque chose

quel qu’il soit nous empêchera d’évoluer,

pire nous empêchera d’avancer !

Il nous fera régresser...

Et parfois, sans s'en rendre compte,

ce sont tous ces objets souvenirs qui nous laissent avec eux

vivre inertes dans le jus du passé.


Vous le savez mes Anges, nous créons nous-mêmes

nos propres prisons, nos propres peurs

qui nous empêchent d’avancer.

 


C’est en cela que savoir se libérer passe aussi

par ce ménage coup de balai.

Un environnement qui se renouvelle,

respire à nouveau.

L'énergie circule à nouveau et sitôt libérée,

on sent rapidement son effet bénéfique sur nous...

 


Plus on emmagasine, plus on stocke,

plus on occupe de l'espace

et moins on est performant.

Je vais vous donner un exemple

en grossissant exprès le trait.

 


Votre ordinateur qui au départ allait si vite

pour se mettre en route, si réactif à la commande,

vous le trouvez aujourd'hui poussif.

Vous râlez parce qu'il rame !

En fait, il n'a pas du tout perdu sa puissance.

Elle est toujours la même.

C'est donc un tort de penser qu'il ne l'a plus !

 


En fait, tout vient de vous et ce que vous en avez fait :

Il a juste emmagasiné tout ce qu'au fil du temps,

vous lui avez donné et obligé à enregistrer "sous",

le fameux panier comme celui que nous portons

depuis notre enfance…

 


Alors le temps d'ouvrir tout ce panier, eh bien,

il est comme vous mes Anges,

indépendamment de sa puissance qui,

elle n'a pas changé, met forcément plus de temps

pour répondre aussi vite à la demande

comme au début.

 


Et qu'est-ce qu'on fait dans ce cas-là ?

Non non, on ne le change pas !

On le nettoie, on défragmente et on range.

On aère et on réorganise son espace.

On le soulage...


Pour lui « permettre » re-boosté de repartir.  


Alors, pour nous, c'est pareil,

il faut de temps en temps y veiller.

 

Plus on ouvre des champs, plus on s’éparpille

sur mille choses à la fois, plus on stocke dans notre disque dur

et moins au final, concrètement, on avance.

On se désorganise, on ralentit et on n'avance parfois plus.

 


Sauf que là, ne plus avancer dans la vie,

cette sensation que tous nous pouvons ressentir parfois

que ce soit sur un plan d’ordre privé ou celui professionnel,

est la plus désagréable et déprimante qui soit.

STOP ! J'ai besoin d'une pause !

 


Le cœur lui aussi a besoin de pauses...

 


"Le cœur a besoin d'un répit pour devenir capable

de battre la chamade ; de l'immobilité au galop effréné,

il faut des pauses pour retrouver sa respiration

et laisser ainsi son cœur prendre de la vitesse."
♥ Natasha Illum Berg ♥

 


Apprenez à régulièrement moduler votre espace

en fonction de l'énergie dont vous avez en ressource besoin

pour être mentalement, physiquement et matériellement bien...


Je vous invite à essayer !


Cela peut induire de faire table rase sur un environnement,

témoin de votre passé, et auquel vous teniez pour libérer

votre mental par tous ses souvenirs rattachés.

 


Constamment vous retourner, regarder en arrière,

n'apporte que de la souffrance.
Ce qui est passé ne reviendra plus.

Seul l'instant présent compte.

Encore faut-il que votre tête

soit en connexion avec ce dernier.

 


Pour garder un esprit ouvert et enjoué,

il faut constamment veiller à le surprendre

et ne pas le laisser s'encrasser dans tous ces cartons

que vous avez inconsciemment entassés.


Si vous venez de vous séparer de quelqu'un.

Si vous cherchez désespérément à repartir,

à retrouver votre chemin : changer de déco, d’environnement

si vous le pouvez car cela fait beaucoup de bien.

Il vous rebooste et vous permet parfois de découvrir

que vous vous croyiez beaucoup plus attaché

que vous ne l'étiez en réalité.

 

Soyez créatif, réinventez-vous,

vous vous surprendrez vous-même !

 


Les pauses de "vie", de "ressources" 

sont un véritable travail sur soi nécessaire

pour ne pas se laisser étouffer ou ensevelir

par le poids de tout ce que vous avez

traversé ou pu emmagasiner.

 


Terminées les bonnes excuses du genre : 

"J'y tiens"

"C'est un cadeau"

"C'est un souvenir"

"Je l'ai eu tout petit"

pour ne surtout pas jeter...

Changez de disque !

 


Réappropriez vous votre puissance du départ

et veillez à ne jamais la laisser se dégrader

ou se perdre dans les dédales de votre passé.

 

Laissez votre passé partir mais jamais vous contrôler

et encore moins vous stopper !

 

giphy.gifV.gif


Dans le silence utile, pausez-vous.

Rangez avec joie votre univers.

Un mental positif, régénéré où tout est en ordre

a plus de ressources et de capacités.

 


Composez votre nouvelle partition

en faisant "le ménage qui déménage"

histoire de permettre

à l'énergie de votre âme et

votre lumière solaire de circuler.


Et par dessus tout, prenez soin de vous

"le temps d'une pause décidée"

pour vous voir renaître

et pleinement vous réaliser...


artfichier_790150_5402910_201601091038430.gif

© 2018 - VP - On ne joue pas avec les sentiments
Tous droits réservés

 

 

CTSDvyNP7ahfdI3u_Q-ZFQ404V8.gif

 








04/11/2018
0 Poster un commentaire

Ralentir © Diane Gagnon

 

image_861303150107059504362.gif

 

 

Mais où allons-nous tous à courir comme ça ?

Alors que déjà, il y a quelques années,

nous avions l’impression de courir,

aujourd’hui le rythme effréné de nos vies

semble encore s’être accéléré.

 

Nous travaillons, nous bossons,

nous cumulons plusieurs emplois,

car nous voulons « gagner notre vie ».

 

Mais qu’est-ce que ça signifie, gagner sa vie ?

Ne sommes-nous pas justement en train

de la perdre à force de vouloir la gagner ?

 

Nous voulons tout : le boulot de rêve, la maison de rêve

et tout ce qui vient avec ;

nous voulons que nos enfants soient « épanouis »

alors nous les inscrivons à toutes sortes de cours

pour qu’ils se « développent ».

Et nous oublions que l’enfance est faite

pour jouer et pour apprendre à vivre !

 

Nous voulons acquérir de nouvelles connaissances,

améliorer notre sort, réaliser nos rêves,

nous donner ses objectifs, se faire un plan A, B, C…

 

Nous voulons voyager, voir le monde,

découvrir d’autres cultures.

 

Nous voulons être dans le coup pour les nouvelles technologies,

les dernières informations, la politique, l’actualité.

 

Il nous faut avoir une opinion sur tout.

Nous voulons plaire et être aimés et pour ce faire,

nous sommes souvent prêts à faire bien des choses.

 

Nous courons du matin au soir,

écourtant de plus en plus nos nuits de sommeil,

ignorant les besoins et les signaux de notre corps,

oubliant les simples notions de prendre son temps

et de respirer calmement.

 

On dirait que parfois juste VIVRE,

ce n’est pas suffisant…

Alors, STOP!

 

Ça suffit la course contre la montre,

comme si on pouvait gagner à ce jeu!

Ça suffit toujours en vouloir plus,

davantage, tout le temps.

Ça suffit vouloir être mieux, plus ceci, moins cela.

Ça suffit les comparaisons pour savoir si nous sommes assez.

 

Il est temps d’apprendre à conjuguer le verbe ralentir

dans toutes les sphères de notre vie et à tous les temps :

j’ai ralenti, je ralentis, je ralentirai !

 

Car c’est en ralentissant que nous apprendrons à respirer,

à redécouvrir nos 5 sens et notre sixième sens !

À éprouver de la gratitude.

À écouter notre corps, notre cœur.

À voir les beautés de la nature.

À redécouvrir la richesse des partages humains.

À se souvenir combien il fait bon ne rien faire.

Sans se sentir coupable.

 

Je ne crois pas que nous soyons sur terre

pour courir du matin au soir, se coucher épuisés,

se lever épuisés et recommencer.

 

Je ne crois pas que notre mission doive se réaliser

à la course sans temps d’arrêt pour soi.

Au contraire.

 

Je crois que le temps peut être notre pire ennemi

mais il peut être aussi notre plus précieux allié.

La différence réside dans la valeur

que nous accordons à notre vie.

Dans l’amour que nous avons pour nous.

Dans la conscience du moment présent.

 

Deux mots devraient désormais cohabiter

en permanence dans nos vies et devenir inséparables :

RALENTIR et VIVRE.

Ralentir POUR vivre.

 

 

♥ Diane Gagnon ♥

Auteur - Coach - Conférencière

 

 

 

 

alpha_011.gif La Ressource Positive  alpha_016.gif

 

Louis Aragon a dit :

« Le temps d’apprendre à vivre, il est déjà trop tard »

 

Et il est bien vrai de dire que :

« Pendant que l’on cherche à comprendre,

le temps passe et la vie avec lui »

Henri Laborit

 

14eb1429.gif

 

 

Alors mes Anges, si vous décidez d’augmenter

le niveau de bonheur que vous vous permettez de vivre,

je vous invite dès aujourd’hui à être de plus en plus présent

à ce qui se passe en vous, à vous étudier attentivement.

 

 

Osez partir à la rencontre de cette étrange petite créature

gorgée de stress et d’insatisfaction qui vous habite.

 

Lorsque vous n’allez pas aussi bien que vous le pourriez,

osez cerner et regarder en face les croyances

qui vous amènent à choisir les pensées sombres

plutôt que les pensées douces et apaisantes

dont vous avez tant besoin.

 

Ralentissez, ralentissez, puis ralentissez encore,

et observez cette partie de vous qui craint la joie…

 

En fait : On sous entend simplement ici

de permettre et d’allumer la lumière.

On sous entend de parler, de lutter un peu moins,

de se juger un peu moins, et de se comprendre un peu plus.

 

On parle de s’élever, de prendre de la hauteur

au-dessus de ces peurs qui ne nous appartiennent pas,

de s’aligner avec ce que l’on est.

 

On sous entend d’oser vous ouvrir courageusement

à cette abondance de joie, d’amour et de paix

qui semble parfois si loin, mais qui vous attend toujours sagement,

sans jamais menacer de s’en aller, directement sous votre nez.

 

Alors, oui ralentissez et osez vivre

ce qui vous fait présentement vibrer…

 

 

veronique.gif


14/10/2018
0 Poster un commentaire

Réduisez vos attentes © Diane Gagnon

3ebe34bf.gif

 

 

Plus nous avons des attentes envers les autres

et plus nous risquons souvent d’être déçus !…

 


Si nous attendons que les autres nous aiment,

nous admirent, prennent soin de nous et nous respectent,

nous risquons d’attendre longtemps !

 


Mais si vous vous aimez,

si vous vous donnez toute l’attention dont vous avez besoin,

si vous vous respectez, si vous prenez soin de vous,

si vous êtes fier de ce que vous êtes et de ce que vous faites,

alors vous n’aurez plus besoin d’attendre

que les autres le fassent à votre place.

Vous vous donnerez ce dont vous avez besoin.

Ce que les autres vous offriront en sus,

ce sera comme des cadeaux inespérés !

 


Chaque fois que vous avez des attentes envers quelqu’un,

c’est le signe qu’il y a un besoin en vous

que vous ne comblez pas vous-même :

vous « attendez » que quelqu’un le comble pour vous.

Les probabilités sont faibles que votre besoin soit comblé

autant que vous le souhaiteriez.

 


Quand vous apprenez à vous donner vous-même

ce que vous demandez aux autres,

ce que vous attendez des autres,

une grande liberté apparaît dans votre vie.

Vivre sans attente est une forme de liberté majestueuse !

Finies les déceptions, les pleurs, les colères,

parce que l’autre n’a pas fait ce que vous vouliez.

 


Donnez-vous à vous-même ce que vous attendez

que les autres vous donnent.

Vous voulez des fleurs ?

Achetez-vous-en !

Vous voulez que votre conjoint prenne soin de vous ?

Faites-vous couler un bon bain avec musique et chandelles

et installez-vous-y en prenant soin de vous,

en savourant ce moment béni

où VOUS êtes à l’écoute de VOUS !

Vous voulez plus de marques d’affection

de la part de votre partenaire ?

Comment pouvez-vous vous en donner plus à vous

pour être moins en attente de l’autre ?

 


En répondant vous-même à vos propres besoins,

vous réduisez la pression dans la relation,

vous réduisez les attentes, les déceptions, les résistances,

les conflits, les guerres de pouvoir.

 


Plus vous répondrez vous-même à vos propres besoins,

plus votre estime de vous augmentera

et plus vos besoins seront comblés

par la personne la plus importante de votre vie :

VOUS

 

Diane Gagnon

Auteur - Coach - Conférencière

 

 

 

alpha_011.gif La Ressource Positive   alpha_016.gif


27/08/2018
0 Poster un commentaire

Comme je t'aime - Marc Lavoine (Album Je reviens à toi 2018)

76334312.gif

 

 

Mais avant de partir, j’écris quelques mots
Un dernier souvenir et j’ai le cœur gros
Non je n’écrirais plus, jamais après toi
Puisque je t’ai perdue, comme on perd la foi
Mais avant de partir, de fermer la porte
Mes derniers souvenirs que la vie emporte
Comme une lettre, un soupir, glissés sous la porte
Un au revoir en quelque sorte

 

Si tu savais comme je t’aime
Et je t’écris comme je t’aime
Soudain je pleure comme je t’aime
Et je t’embrasse comme je t’aime

 

Mais avant de partir refaire ma vie
Un dernier souvenir, la fête est finie
Non je n’reviendrai plus jamais sur mes pas
Comme un enfant perdu sans vie qui s’en va
Mais avant de partir de faire mon bagage
Le dernier souvenir du dernier visage
Comme une lettre, un soupir, pour le grand voyage
Je ne peux pas tourner la page

 

Si tu savais comme je t’aime
Et je t’écris comme je t’aime
Soudain je pleure comme je t’aime
Et je t’embrasse comme je t’aime
Si tu savais comme je t’aime
Et je t’écris comme je t’aime
Soudain je pleure comme je t’aime
Et je t’embrasse comme je t’aime

 

 

 


28/07/2018
0 Poster un commentaire

C’est une rencontre pas ordinaire - Marie-Sabine Roger

bf3a3b07.gif

 

 

 

" Des verbes
Qui poussent comme des herbes
Y en a qui passent en force
Elle est passée en douceur
De mon écorce à mon cœur

 

Dans les histoires d'amour
Y a pas toujours que de l'amour
Parfois y a même pas de "Je t'aime"
Pourtant on s'aime

 

C'est une rencontre pas ordinaire
Je l'ai trouvée par hasard
Sur un banc de mon square
Elle faisait pas trop d'écume
Pas plus rose qu'une colombe
Avec ses petites plumes
Elle était au milieu des mots
Des noms communs comme moi
Elle m'a donné un livre, puis deux
Des pages qui m'ont éclatées devant les yeux

Pars pas maintenant
T'as le temps, attends !
C'est pas l'heure
Ma petite fleur
Donne moi encore un peu de toi
Donne moi encore un peu de ta vie
Attends !

 

Dans les histoires d'amour
Y a pas toujours que de l'amour
Parfois, y a même pas de "Je t'aime"
Pourtant on s'aime "

 

 

 

Poésie lue à la fin du film

"La tête en friche"

par Gérard Depardieu

 

 

 

Un roman sur l’amour, l’amitié profonde,

l’ouverture et l’acceptation de l’autre…

 

 

84166etoile.gif Les Intemporels   84166etoile.gif


28/07/2018
0 Poster un commentaire

La claque - Axelle Red (Album Un coeur comme le mien)

c83960e7f6133361aa78fad1fc336e79.gif


Quoi qu’il arrive, ce soir ou

bien demain,
je fais ma valise.
Je prends le premier train,
même s’il faut que je dérive,
je trouverai le bon chemin,
enfin !


Même si tu crois
que je m’esquive,
Moi je pense que j’ai

toujours un destin.
Même si tu penses
que je ne pourrai

pas vivre si loin de tes yeux

et de tes mains,

tes mains.


Comment ai-je pu me laisser

aller à tes côtés ?
tes côtés ?

 
Mais c’est fini

et bien fini,

je ne serai plus, jamais ta
petite fille.
Mais c’est fini et bien,

fini plus de coups,

plus de claques
dans la nuit.


Na nanana na nanana

 
La fête peut bien continuer,
je ne serai plus là

pour la regarder.
La fête peut bien continuer,
je ne serai plus là

pour te contempler.

 

Comment j’ai pu tout encaisser
toutes ces années ?
Ces années ?


Mais c’est fini

et bien fini,

je ne serai plus jamais ta
petite fille.
Mais c’est fini et bien,

fini plus de coups,

plus de claques
dans la nuit.

    

 Je me suis noyée

dans tes sourires.
Je me suis coulée

dans tant de larmes.
J’ai même pris peur de tes rires
qui tombaient comme tombe parfois l’orage,
l’orage.


Comment avons nous fait

pour tomber si bas ?
Comment ai-je pu

me relever ?


Comment ai-je pu tout endurer
tous ces coups ?

tous ces coups ?


Mais j’ai toute

la vie devant moi.


Na nanana na nanana…

 

 


14/04/2018
0 Poster un commentaire

L'art des petits pas - Antoine de Saint-Exupéry

 

47ef1eb52a7e44f54153ffb9f243f7ac.gif

 

 

 

Je ne demande pas de miracles ni de visions,

Mais je demande la force pour le quotidien !

 

 

Rends-moi attentif et inventif pour saisir
Au bon moment les connaissances et expériences
Qui me touchent particulièrement.

 


Affermis mes choix
Dans la répartition de mon temps.

 


Donne-moi de sentir ce qui est essentiel
Et ce qui est secondaire.

 


Je demande la force, la maîtrise de soi et la mesure,
Que je ne me laisse pas emporter par la vie,
Mais que j'organise avec sagesse
Le déroulement de la journée.

 


Aide moi à faire face aussi bien que possible
À l'immédiat et à reconnaître l'heure présente
Comme la plus importante.

 


Donne-moi de reconnaître avec lucidité
Que la vie s'accompagne de difficultés, d'échecs,
Qui sont occasions de croître et de mûrir.

 


Fais de moi un homme capable de rejoindre
Ceux qui gisent au fond.

 


Donne-moi non pas ce que je souhaite,
Mais ce dont j'ai besoin.

 


Apprends-moi l'art des petits pas ! »

 

 

♥ Antoine de Saint-Exupéry ♥

 

 

 

 

  

Carreau-32.png  Texte à Méditer   Carreau-32.png


31/03/2018
0 Poster un commentaire

© 2018 - Ce jour là, je t’ai dit

bloggif_5abd427a21fdc.gif

 

 

Ma Louloute adorée,

Je t’ai adopté,

il y a déjà plus d’un an.

 

Ce jour là, je t’ai dit :

Viens avec moi,

je t’ouvre ma maison

et tous grands mes bras.

 

Tu n’auras plus jamais peur,

tu n’auras plus jamais froid.

 

Terminé ce monde de noirceur,

oublie les grilles autour de ton cœur.

 

Tu n’auras plus à payer

pour tes deux précédents maîtres.

 

Aussi dur que cela a été,

peu importe ce qu’ils t’ont fait,

fais-moi confiance, car moi,

je te fais le serment

d’être là, pour toujours.

 

Tous les humains ne sont pas les mêmes.

J’irai où tu iras

car je ne t’abandonnerai pas.

Viens contre mon cœur,

écoute le bien.

Ton regard est aussi doux

que ton cœur est grand.

 

Mon Dieu que c’est bon,

« Je t’aime mon Chien ». 

 

80el002d.gif

 

© VP – 2018 - On ne joue pas avec les sentiments

ROXY - Tous droits réservés

 

 

 

 

 

Coeur-32.png L'instant Réflexion - COPYRIGHT     Coeur-32.png

 


29/03/2018
0 Poster un commentaire