APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

Écouter - André Gromolard

 

Comment trouver quelqu'un à qui parler quand tout va mal ?

Lorsque le poids de la vie devient trop lourd,

lorsque la détresse nous envahit,

lorsque nous ne savons plus que faire,

quoi penser ou que dire pour reprendre contact avec la source de la vie,

nous aimerions trouver une personne qui nous écoute simplement,

avec un peu de patience et de bienveillance,

pour que nous puissions vider notre sac et repartir d'un pied plus assuré.

 

L'écoute réciproque est un apprentissage de la Parole juste

et de l’Écoute bienveillante qui nous permet de retrouver notre liberté intérieure

et de diriger notre vie avec toutes nos capacités.

Elle s'appuie sur la conviction que ce qui sauvera notre humanité en nous

n'est pas un savoir intellectuel, ni une manipulation psychologique,

ni une révélation miraculeuse, mais le chemin patient de la Parole donnée

et reçue dans une relation libre et positive.

L'auteur de " Prendre sa vie en main " nous fait découvrir ici

ce chemin d'une nouvelle sagesse que notre modernité réclame

et que chacun peut découvrir à partir de la situation qui est la sienne,

si du moins il ose tenter l'aventure de l'écoute réciproque...

 

 

88162712.png

 

 

Écouter

est, peut-être, le plus beau cadeau

que nous puissions faire à quelqu’un.

C’est lui dire, non pas avec des mots,

mais avec ses yeux, son visage,

son sourire et tout son corps :


« Tu es important pour moi, tu es intéressant,

je suis heureux que tu sois là,

tu vas m’enrichir car tu es ce que je ne suis pas… »


Pas étonnant si la meilleure façon

pour une personne de se révéler à elle-même,

c’est d’être écoutée par un autre !

Écouter,

c’est commencer par se taire…

Avez-vous remarqué combien les « dialogues »

sont remplis d’expressions de ce genre :
« c’est comme moi quand… »,

ou bien « ça me rappelle ce qui m’est arrivé... ».


Bien souvent ce que l’autre dit

n’est qu’une occasion de parler de soi.

Écouter,

c’est commencer par arrêter

son petit cinéma intérieur, son monologue portatif,

pour se laisser habiter par l’autre.


C’est accepter que l’autre entre en nous-mêmes

comme il entrerait dans notre maison

et s’y installerait un instant, en prenant ses aises.

Écouter,

c’est vraiment laisser tomber

ce qui nous occupe pour donner tout son temps à l’autre.


C’est comme une promenade avec un ami :

marcher à son pas, proche mais sans gêner,

se laisser conduire par lui, s’arrêter avec lui,

repartir, pour rien, pour lui.

Écouter,

ce n’est pas chercher à répondre à l’autre,

sachant qu’il a en lui-même les réponses

à ses propres questions.


C’est refuser de penser à la place de l’autre,

de lui donner des conseils,

et même de vouloir le comprendre.

Écouter,

c’est accueillir l’autre avec reconnaissance

tel qu’il se définit lui-même,

sans se substituer à lui

pour lui dire ce qu’il doit être.


C’est être ouvert positivement à toutes les idées,

à tous les sujets, à toutes les expériences,

à toutes les solutions, sans interpréter,

sans juger, laissant à l’autre le temps

et l’espace de trouver la voie qui est la sienne.

Écouter,

ce n’est pas vouloir que quelqu’un soit

comme ceci ou comme cela,

c’est apprendre à découvrir ses qualités

qui sont en lui spécifiques.


Être attentif à quelqu’un qui souffre,

ce n’est pas donner une solution

ou une explication à sa souffrance,

c’est lui permettre de la dire

et de trouver lui-même

son propre chemin pour s’en libérer.

Apprendre à écouter quelqu’un,

c’est l’exercice le plus utile que nous puissions faire

pour nous libérer de nos détresses…

Écouter,

c’est donner à l’autre

ce que l’on ne nous a peut-être jamais donné :

de l’attention, du temps, une présence affectueuse.


C’est en apprenant à écouter les autres

que nous arrivons à nous écouter nous-mêmes,

dans notre corps et toutes nos émotions,

c’est le chemin pour apprendre à écouter la terre et la vie,

c’est devenir un poète, c’est-à-dire sentir le cœur

et voir l’âme des choses.

A celui qui sait écouter,

est donné de ne plus vivre à la surface :

il communie à la vibration intérieure de tout vivant,

il commence à découvrir l’infini qui vit

à la fois la richesse et l’originalité de l’autre.


C’est alors qu’il entrevoit combien la rencontre

est source d’être et non pas d’avoir.


« Tu ne vaux que ce que valent tes rencontres,

le seul luxe est celui des relations humaines »

♥ Saint Exupéry ♥


C’est le seul luxe gratuit car offert à la décision

et à la liberté de chacun.

 

 coccinelles-gifs-animes1_2.gif

 

 

© André Gromolard

 

(fils de paysan, cinquième d'une famille de sept enfants,

est actuellement prêtre du diocèse de Lyon)

 

Auteur de « Prendre sa vie en main

par l’écoute réciproque et la décharge émotionnelle »

 

41D9AT0WWKL._SX321_BO1204203200_.jpg

 

 

Carreau-32.png Texte à MéditerCarreau-32.png

 

 



10/12/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres