APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

Thématiques Existentielles : L'Enfant


Le ciel enchanté - Stéphanie Couturier (Texte à lire aux enfants)

da2516e61d1da7cf21ca120cc6292dd6.gif

 

 

Un joli texte à lire aux enfants pour faire grandir

leur confiance et leur estime de soi.

 

Il est l’œuvre de Stéphanie Couturier extraite

de son livre "Mon cours de relaxation" pour les enfants.

 

Il trouvera sa place soit en journée pour apaiser le stress,

soit le soir pour dormir sereinement...

 

 

 

 

 

Ferme les yeux…

 

Prends trois grandes respirations :

L’air entre par ton nez,

puis tu souffles par la bouche le plus longtemps possible…

 

Une deuxième fois, et une troisième fois…

 

Respire ensuite normalement…

 

Imagine l’histoire que je vais te raconter…

 

Tu vas partir dans le ciel enchanté…

 

Un nuage blanc nacré vient te chercher…

 

Tu montes dessus…

Il t’emporte tranquillement vers le ciel…

Vers le ciel enchanté…

 

Le nuage est douillet…confortable…

Tu peux t’asseoir ou t’allonger, comme tu veux…

 

Tu t’aperçois que le ciel est de plusieurs couleurs…

Il y a du rose…du orange….

Du jaune à certains endroits…

Parfois même un peu de bleu ou de violet…

 

Les couleurs sont magnifiques…

C’est comme si tu étais dans un arc en ciel…

 

Tu vois des oiseaux autour de toi…

Des oiseaux multicolores…

Leur chant est agréable…comme une belle mélodie.

 

Les oiseaux volent doucement…

Certains viennent se reposer sur le nuage…

 

L’un d’eux vient t’offrir une petite graine…

Une petite graine dorée…

Tu décides de la manger…

Et tu vois ton corps tout entier devenir doré…

 

Petit à petit, tes doigts deviennent des plumes…

Tes bras, des ailes…

 

Ton corps s’est transformé

en un magnifique oiseau doré…

 

Avec quelques plumes bleues…

Quelques plumes jaunes…

Quelques plumes orangées…

 

Tu décides de suivre tes nouveaux amis…

Et tu te lances dans le ciel…

 

Tu sens l’air autour de toi… ton corps est léger…

 

Tu glisses dans les airs et tu bats doucement des ailes….

 

Tu essaies de bien ressentir tes battements d’ailes…

Et le bien-être que tu éprouves en volant…

 

Tu virevoltes…

Tu fais de jolis tours et tu te sens bien…

Merveilleusement bien…

 

Puis tu te mets à voler de plus en plus vite…

Et tu sens le vent sur ton visage…

Dans tes plumes…

C’est très agréable d’aller vite…

D’être précis dans tes mouvements…

 

Tu ralentis ton vol…

Fais demi-tour…

Et reviens vers le nuage pour un repos bien mérité…

 

Tu t’allonges tranquillement…

Petit oiseau doré sur le nuage nacré…

 

Tu allonges tes ailes…

Tu laisses ta tête reposer sur le côté…

Ton corps redevient progressivement celui d’un enfant…

 

Tu ressens le contact de ton corps d’enfant

sur ce nuage moelleux…

 

Doucement…

Ce nuage blanc nacré te ramène chez toi,

te dépose sur ton lit et disparaît…

 

Tu te retrouves dans ton lit douillet,

au chaud sous ta couverture,

comme si tu étais encore sur le nuage…

 

Tu sais maintenant que lorsque tu en auras envie,

tu pourras repartir dans tes rêves vers le ciel enchanté…

 

 

♥ Stéphanie Couturier ♥

 

" Un enfant blessé ou déraciné ne grandit pas.

Veillez de tout votre cœur à ce que cela n'arrive jamais."

 

80el002d.gif

 

 

La confiance chez l'enfant résulte toujours

d'une relation qui rassure :

soit l'élément qui sécurise vient de l'extérieur,

soit l'on trouve en soi des valeurs qui donnent une assurance.

 

Or, ces deux formes sont interactives.

En effet, si le besoin de sécurité est un besoin fondamental

chez l'homme tout au long de sa vie, c'est une nécessité vitale

chez le nourrisson qui n'a pas d'autre choix

que de faire confiance à son entourage

pour lui assurer son bien-être :

un bébé qui, après sa tétée, s'endort dans les bras maternels

vit à ce moment-là pleinement confiance et sécurité.

 

Mais bien vite, en grandissant, il va s'appuyer

sur la chaleur sécurisante de la relation maternelle

pour s'en échapper, pour acquérir un peu d'autonomie

qui le remplit de confiance en lui.

 

C'est la fierté des premiers pas avec l'accueil réconfortant

dans les bras parentaux prêts à rattraper au vol

les ratés d'un équilibre encore incertain.

 

Cet exemple nous montre comment s'articulent confiance

en l'autre et confiance en soi et comment la confiance en soi,

qui permet l'acquisition de l'autonomie en coupant

progressivement tous les liens du cordon ombilical,

repose sur la confiance sécurisante du milieu familial.

 

Toute l'éducation d'un enfant passe par cet équilibre difficile

entre assez et pas trop de sécurité pour qu'il puisse avoir
l'envie et la capacité de devenir sa propre sécurité,

c'est-à-dire se sentir responsable de sa marche dans la vie.

 

 

Pique-32.png Thématiques Existentielles - L'Enfant Pique-32.png

 

 

 


11/02/2017
0 Poster un commentaire

L'Estime de Soi - Les Phrases qui détruisent

Ce serait bien si tous les parents et les enfants étaient parfaits. Il n’y aurait jamais de frustration, de colère, de disputes …

 

Mais malheureusement, les parents et les enfants sont des êtres humains et ils ne sont pas parfaits. Beaucoup de parents font des erreurs, disent des choses sans réfléchir et finissent par les regretter ensuite. Mais l’impact négatif de certains mots ou phrases peut être très important sur l’enfant et surtout sur son estime de soi.

 

Voici ce qu’il ne faut jamais dire à vos enfants :

 

 

- 1 – « tu es une erreur, tu n’aurais pas du naître » : Aucun enfant ne devrait jamais avoir à entendre ses parents faire ce commentaire. Même si vous êtes tellement frustrés avec votre enfant, vous ne devez jamais prononcer cette terrible phrase. Cette phrase va blesser les sentiments de l’enfant, avoir un impact négatif sur son estime de soi et lui faire sentir qu’il n’est pas aimé.

 

– 2 – « Dépêche-toi ou je te laisse ici  » : Les enfants ne comprennent pas la notion du temps comme les adultes. Beaucoup d’enfants vivent avec une angoisse de séparation ou d’abandon, si c’est le cas de votre enfant et que vous lui sortez cette phrase, vous amplifiez son angoisse sans trouver vraiment une solution au problème actuel. Votre enfant développera un attachement non sécurisé et vivra quotidiennement dans l’angoisse de vous perdre.

 

– 3 – « Tu ne fais jamais ce que je te demande de faire. » En prononçant cette phrase, la seule chose que votre enfant va comprendre c’est qu’il n’est pas capable  de faire quelque chose de bien ! Un point en moins pour son estime de soi ! Essayez d’utiliser la phrase, «Je voudrais que tu fasses cela de cette façon. » Soyez précis dans ce que vous demandez, votre enfant comprendra mieux et sera en mesure d’accomplir ce que vous avez demandé.

 

– 4 – « J’aurai aimé que tu sois comme ton frère / ta sœur  » : Aucune personne n’aime à être comparée avec quelqu’un d’autre. Chaque personne veut être appréciée pour ce qu’elle est. Un enfant qui entend cela développera un sentiment d’infériorité, un sentiment d’impuissance et se sentira rejeté.

 

– 5 – Des commentaires désobligeants au sujet de l’autre parent. Les enfants ne devraient jamais être mêlés aux désaccords de leurs parents ou entendre dire du mal de l’autre parent.

 

Tous les parents se sentent frustrés à un moment ou un autre et peuvent très mal réagir dans certaines situations.

 

Si vous faites une de ces déclarations, alors des excuses s’imposent immédiatement à votre enfant. Expliquez que vous avez eu tort, que vous ne vouliez pas dire ce que vous avez dit, que vous les aimez et que vous essayerez de ne pas le répéter. 

 

Les enfants ont besoin d’avoir des parents qui les encouragent et les aident à bâtir et non pas détruire leur estime de soi avec des mots imprudents qu’ils ne pensent pas.

 10300149_878455572200158_6482495446473011581_n.jpg

 

 Pique-32.png Classé dans : Thématiques Existentielles - L'Enfant Pique-32.png


23/05/2015
0 Poster un commentaire