APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

"Mal" dit le coeur


"Mal" dit le Coeur

Pourquoi y penser toujours alors que tu as déjà tout oublié ?
Je t'ai ouvert mon cœur et dit ce que je ressentais.
Pour que tu puisses me lancer, en moins de trois minutes,

Désarmée, frigorifiée face à des mots glacés,

A quel point tu t'en foutais.


Me voilà marquée, à tout jamais, du mal,

Sans aucune forme mais cruauté,  que tu m'as fait.
En allant si loin, Tu as creusé dans mon pauvre cœur,

Déjà bien éprouvé, un cratère, une plaie béante,

Qui ne veut pas se refermer.


Alors pourquoi, face à tant de froideur, à l’image

De ta demeure,  je n’arrive même plus à me révolter ?

Pourquoi, il m’est si douloureux de pouvoir tourner la page ?

Toi, l’homme dont le cœur verrouillé est à la merci de

Son propre malheur causé par des pulsions de videur qu’il est ?

 

Toi qui m’as simplement effacée, jetée, le regard noir,

Comme si je n’étais plus rien et que d'un coup, j’encombrais.

Alors, que pauvre de moi, échouée sur le bas côté,

Tu étais déjà bien plus qu'une simple journée,

Une nuit, un rêve oublié…

 

Qu’il est lourd le poids dont il me faut désormais porter :

Toi qui étais et qui es celui que j’aimais…

Me voilà, depuis l’impact, habitée de sentiments rejetés

Qui ne veulent pas me laisser en paix ni respirer,

Gangrénée d’un présent mort né.

 

« Mal » dit le cœur…

 

© 2015 - VP - On ne joue pas avec les sentiments

               Tous droits réservés.

2994703831_1_9_7xwGiPrG.jpg

Coeur-32.png Ma Réflexion - COPYRIGHT Coeur-32.png



06/04/2015
0 Poster un commentaire