APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

Sylvie Vartan


Je n'aime encore que toi - Sylvie Vartan

1385145_10151962792876354_2073357002_n.jpg

 

De la Californie où j'ai planté ma vie
Je t'envoie des baisers mouillés à l'eau salée
Je t'envoie des couchers de soleil orangés
Une photo de moi où j'ai un peu changé
Elle est ressortie tout droit d'une bande dessinée


Mais sous les images
Sous les paysages
Sous ce personnage de cinéma
Mais sous ce décor
Au fond de mon corps
Moi je n'aime encore que toi

Rouler sous les palmiers seule en décapotable
Pouvoir marcher nu-pieds le matin sur le sable
En haut des tours de verre toucher à l'an deux mille
Et trouver le désert aux portes de la ville
Ça fait toujours rêver Saint-Germain des Prés

Mais sous les images
Sous les paysages
Sous ce personnage de cinéma
Mais sous ce décor
Au fond de mon corps
Moi je n'aime encore que toi

Moi je n'aime encore que toi

Partir pour revenir n'est pas vraiment partir
Tu n'as qu'à dire un mot je reviens tout de go
Enfiler mes hivers sous ton vieux pull-over
Et réchauffer mon dos ma peau contre ta peau
En t'écoutant tout haut me lire du Le Clézio

Car sous les images
Sous les paysages
Sous le personnage de cinéma
Car sous ce décor
Au fond de mon corps
Moi je n'aime encore que toi
Moi je n'aime encore que toi
Moi je n'aime encore que toi
Moi je n'aime encore que toi

 


23/08/2015
0 Poster un commentaire

C'est Fatal - Sylvie Vartan

           10632763_549703778492472_8698680801854099060_n.jpg

C'est fatal, animal,
La guerre entre nous
Mais le premier qui fera du mal
Deviendra presque fou.

C'est fatal, animal,
L'amour entre nous
Mais celui qui voudra l'idéal
Aura faux jusqu'au bout.

C'est fatal...

C'est fatal, animal,
Comme la corde au cou
Mais le premier de nous
Qui en parle retombera à genoux

C'est fatal, animal
D'être encore jaloux
Mais celui qui perdra son étoile
Se souviendra de tout.

Espèce de chien, je t'ai suivi
De mélodrame en mélodie.
Espèce de rien, je t'ai choisi
Au milieu de cent poésies.

C'est fatal, animal,
D'être encore debout
Mais celui qui ouvrira le bal
Souffrira de partout.

C'est fatal, animal,
De s'aimer surtout
Mais le dire serait un vrai scandale
Et le faire un tabou.

C'est fatal, c'est fatal
Mais le premier qui fera du mal
Deviendra presque fou.

C'est fatal, animal
Comme la corde au cou
Mais le premier de nous qui en parle
Retombera à genoux.

C'est fatal, animal
L'amour entre nous
Mais celui qui voudra l'idéal
Aura faux jusqu'au bout.

C'est fatal

 

 



04/03/2015
0 Poster un commentaire