APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

APERTO LIBRO NULLA DIES SINE LINEA

Calogero


Fondamental - Calogero (Album Liberté chérie)

gplus152383918.gif

 

 

On a tous
Une chanson d'Souchon qui nous traîne
Un vieux col roulé qui nous gène
Une rentrée, une odeur de trousse
Dans nos souvenirs, on a tous
Toutes ces choses qui durent et qui tiennent
Un vieux poster de Saint-Etienne
Des mots qui nous ont démolis
Des « Je préfère qu'on reste amis »


Toutes ces pertes sur lesquelles on se hisse
Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental
Toutes ces choses fondamentales

 


Toutes ces personnes nées dans le passé
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental
Ce sont les choses fondamentales

 

On a tous
Une bonne odeur de tarte aux pommes
Une chanson super en automne
Un vieux couloir qui fout la frousse
Dans nos souvenirs, on a tous
Une amoureuse en collégienne
Des prénoms qui soudain reviennent
Devant des vielles photos d'élèves
Ce qui nous a élevé nous élève


Toutes ces pertes sur lesquelles on se hisse
Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental
Toutes ces choses fondamentales

 


Toutes ces personnes nées dans le passé
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental
Ce sont les choses fondamentales

 

Si un jour je me désaccorde
Même perdu, déboussolé
Je ferai raisonner la corde
La note sur laquelle j'ai poussé

 

Toutes ces pertes sur lesquelles on se hisse
Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental
Toutes ces choses fondamentales

 


Toutes ces personnes nées dans le passé
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental
Ce sont les choses fondamentales

 

On a tous
Toutes ces choses fondamentales

 

 


20/08/2017
0 Poster un commentaire

Un jour au mauvais endroit - Calogero

bloggif_56486e4f777e7.gif

Échirolles centre, banlieue sud de Grenoble
Je m'appelle Sofian, j'ai vingt ans.
Kevin c'est mon pote, on est inséparables
J'ai un job, moi je vis simplement.

Le soir à Villeneuve, les grands frères et les gosses
Les terrains de foot et la boxe.
Qui a eu tort, la raison du plus fort
Pour un regard en croix, je suis mort.

Toi mon frère, dis-moi pourquoi ?
La vie continue sans moi ?
Dis-moi pourquoi j'étais là ?
Un jour au mauvais endroit.


Les cafés, les cinémas
Je n'y retournerai pas.
Ma vie s'est arrêtée là.
Un jour au mauvais endroit.

Dans la violence s'est brisée mon enfance
J'ai perdu l'existence et le sens.
Dans les allées du parc Maurice Thorez
On a poignardé ma jeunesse.

Qui a mis ça, la guerre dans nos quartiers
L'abandon, l'ennui, la télé ?
Des couteaux de combat dans les mains des gamins
Pour un regard en croix, c'est la fin.

Toi mon frère dis-moi pourquoi ?
La vie continue sans moi ?
Dis-moi pourquoi j'étais là ?
Un jour au mauvais endroit ?


Les cafés, les cinémas
Je n'y retournerai pas.
Ma vie s'est arrêtée là.
Un jour au mauvais endroit.

Et, c'est parce qu'ils étaient là...
Un jour au mauvais endroit
Qu'ailleurs, ici, ou là-bas
Pour nos frères plus jamais ça !

Plus jamais, plus jamais, plus jamais ça

Plus jamais, plus jamais, plus jamais ça 
Plus jamais, plus jamais, plus jamais ça


Pour nos frères plus jamais ça

Plus jamais, plus jamais, plus jamais ça (x3)
Non, pour nos frères plus jamais ça

Plus jamais, plus jamais, plus jamais ça

 Plus jamais, plus jamais, plus jamais ça

Plus jamais, plus jamais, plus jamais ça

Pour nos frères plus jamais ça

Plus jamais, plus jamais, plus jamais ça...


15/11/2015
0 Poster un commentaire

Avant Toi - Calogero

C'est des jours entiers

Ployer sous un fardeau

Jamais léger

Toujours courber le dos

Avant toi

  

Avant toi laisse-moi te dire que c'est

Traîner des pieds

C'est exister à peine

Désespérer que quelque chose advienne

Avant toi

  

Avant toi laisse-moi te dire

 

Avant toi c'était quoi

Sinon un préambule

Un long chemin de croix

Puis tout bascule

Avant toi c'était rien

Ou si peu que mon corps

Avant toi se souvient

De s'être senti mort

  

C'est se démener

Chanter dans le désert

Pour qui c'était

Tous ces vers, tous ces airs

Avant toi

 

Avant toi laisse-moi te dire

 

Avant toi c'était quoi

Une répétition

De mots, de gestes las

Puis l'explosion

Avant toi c'était rien

Ou si peu que mes bras

N'avaient jamais étreint

Que du vide et du froid

  

Avant toi c'était quoi

Sinon un préambule

Un long chemin de croix

Puis tout bascule

Avant toi c'était rien

Ou si peu que mon corps

Avant toi se souvient

De s'être senti mort

  

(Instru)

 

Avant toi c'était quoi

Juste une scène immense

Bien trop vaste pour moi

Et puis tout danse

Avant toi c'était rien

Ou si peu que ma vie

Commença le matin

Du jour où je te vis

 

 

 

 

1006350_293556297452350_1583772735_n.jpg


22/03/2015
1 Poster un commentaire